Sorties

Sorties (413)

Les Nuits des Forêts, 5ème édition

Pour la 5ème édition de la fête dédiée à notre patrimoine naturel, le programme varié illustre bien l'engouement autour de ce Festival qui fait toujours plus d'adeptes.

Plus de 200 forêts, publiques comme privées adhèrent à l'évènement.

Des centaines d'événements gratuits et ouverts à tous, de jour comme de nuit s'affichent durant dix jours sur tout le territoire. 

Spectacles, installations artistiques, veillées, bivouacs, balades guidées par des forestiers...

Un horizon élargi cette année puique ce sont 12 régions de France métropolitaine, en Outre-Mer (en Guyane, à la Réunion et pour la première fois à Mayotte) mais aussi à dans 7 pays à l'international (Allemagne, Inde, Afrique du Sud, Espagne, Italie, Angleterre et Australie) qui participent.

Quelques exemples d'activités:

Bretagne - Morbihan (56)
Forêt de Brocéliande
Les 7 et 15 juin, de 20h30 à 23h
La forêt de Brocéliande,  célèbre massif, en grande partie privé et comportant de nombreux sites protégés, à la fois riche en patrimoine naturel et culturel, fait à nouveau partie des sites emblématiques des Nuits des Forêts, en Bretagne. La Confrérie des Guides Conteurs de Brocéliande invite le public, à la nuit tombée sous le ciel étoilé,  à une veillée contée en hommage aux arbres et à la forêt
Normandie - Dans l'Eure (27)
Forêt alluviale du Val de la Couture, à Bernay
Le 7 juin
L’association La Reine des Prés Baignants invite à découvrir cette forêt alluviale autour d’une improvisation musicale « Dialogue musicale avec la nature » de 19h30 à 21h. 
Déambulation nocturne équipé de votre lampe torche !
 
En Loire-Atlantique (44)
Balades pédagogiques et spectacle aérien, La Goussais de Notre Dames des Landes
Le 16 juin
Dans la forêt de la commune de Notre-Dame-des-Landes, une journée d’immersion artistique et botanique en forêt, est proposée. A travers un programme aussi bien didactique que ludique, l’association Landes’art vous invite, le temps d’un instant suspendu, à vivre une balade botanique avec Jean-Marie Le Dréan, naturaliste intervenant au Jardin des Plantes de Nantes, autour du thème “La vision de cette forêt en 2050”. Vous pourrez également profiter des contes sur la nature avec Christiane-Midawa Vitard , d’un bain de forêt ou encore d’un spectacle de tissu aérien avec la compagnie Erézance, d’un atelier Land Art avec Yvan Bourgeolais.
 
 
Bretagne - Finistère (29)
Week-end immersif dans le bois de Traon neveze - Dourduff en Mer, à Plouezoc'h
Les 15 et 16 juin, de 14h à la nuit
Parcours artistiques de nuit, fabrication de papier végétal ou encore cueillette de plantes comestibles, pendant deux jours, plus d'une quinzaine d'activités buccoliques et gourmandes
 
Dans les Vosges (88)
La Forêt de Tiragoutte à Belval
Du 7 au 16 juin
Cette année encore, la forêt de Tiragoutte vous accueillera pour un vaste programme d’immersions forestières, du 7 au 16 juin. Au programme, des visites guidées avec le propriétaire de la forêt de Tiragoutte et des experts tels que des botanistes, des historiens ou encore des experts forestiers, qui partageront leur regard sur la forêt, et vous feront découvrir tour à tour la vie, passée et future, des arbres de la forêt vosgienne.
 
Les Nuits des Forêts 2024

Du 7 au 16 Juin 2024

Programmation complète et inscriptions sur 
lundi, 10 juin 2024 Écrit par

Palavas-les-Flots fête un siècle de station balnéaire et climatique

« Ah ! Peuchère, qu’il était joli le petit train de Palavas, … » écrit René Gelly dans Souvenirs de Palavasiens (1). Depuis 1872, son histoire est attachée à la « Reine des plages de la Méditerranée ». Il faudra attendre 1924 pour que la ville obtienne le titre de « Station balnéaire et climatique » par un décret d’Alexandre Millerand, alors président de la République. C’est donc ces cent ans que la cité veut fêter cette année.

Se souvenant qu’en 1924, la troupe de l’Opéra de Paris interpréta La Tosca, dans le casino, alors un des plus réputés de France.  Fidèle à ses traditions d’accueil familial, depuis les congés payés de 1936, Palavas-Les-Flots a choisi de commémorer l’évènement par de multiples propositions festives et culturelles, de juin à septembre. Quel que soit le mois, les vacanciers de tout âge y trouveront leur bonheur.

Le centenaire de cet évènement, important pour cette ville côtière occitane d’un peu moins de 6 000 habitants, pouvant atteindre 100 000 résidents le 15 août, invite d’abord à se pencher sur son histoire. En 1140, on relève l’appellation « PALUS », désignant un marais, origine du nom de la cité. Une carte de 1717 montre que les premières cabanes de pêcheurs étaient situées à deux kilomètres au nord de la côte, au bord du Lez et des étangs.

En 1744, la redoute de Ballestras vint protéger les activités côtières et le commerce maritime. C’est en 1850 que le village se sépare de Mauguio et devient une commune de plein exercice. Et que son conseil municipal obtint d’ajouter « Les Flots » à Palavas, son patronyme original.

En 1851, le docteur Saurel y a vanté les bains de mer et de sable. Ainsi que les avantages d’un séjour à la mer pour soigner certaines maladies. L’année 1868 vit la création de la Compagnie anonyme des chemins de fer d’intérêt local de l’Hérault et le choix du tracé du célèbre petit train de Montpellier à Palavas. Circulant du 6 mai 1872 jusqu’au 31 octobre 1968. Et immortalisé par Dubout et ses dessins.

C’est enfin, en 1873 que fut créée la Société anonyme des bains de mer, à l’origine d’un premier casino, et l’exploitation d’une source d’eau minérale ferrugineuse pour un usage médical. Dénommée source Jeanne d’Arc. Neuf ans plus tard, un grand casino offrit des concerts symphoniques exécutés par l’orchestre du Grand Théâtre de Montpellier.

Dès 1918, la ville put s’enorgueillir de la construction de l’institut Saint-Pierre, en bordure de plage, destiné à des enfants malades ou convalescents, grâce à l’association caritative Œuvre Montpelliéraine des Enfants à la Mer. Encore aujourd’hui, c’est le seul hôpital exclusivement pour enfants de la région Occitanie.

Quant à L’histoire de la redoute de Ballestras, reconstruite pierre par pierre en 1992 par les Compagnons du Devoir au milieu de l’étang du Levant, elle se confond avec celle des trois châteaux d’eau successifs bâtis sur son emplacement initial. Depuis son déplacement, elle sert d’écrin au musée humoristique Albert Dubout.

 

Aujourd’hui, la ville bénéficie de pratiquement tous les labels de qualité tourisme.

En cette année commémorative, vu les occasions de découvertes jusqu’à l’automne, une énumération à la Prévert s’impose. Rencontres autour des vins, du nautisme ; feux d’artifice, fête de la mer, des pêcheurs et de la Saint-Pierre, animations aux arènes, village de producteurs, marchés divers quatre jours par semaine ; Patrouille de France, international féminin de la pétanque, championnat de France de Beach tennis.

Des visites guidées variées, parfois inédites ou occasionnelles sont aussi inscrites à l’agenda, telles que l’esprit palavasien, les coulisses du phare, le charme de la nature, la belle époque de l’architecture, les films et séries tournées dans la ville, Palavas durant la dernière guerre mondiale ou sur les traces des pêcheurs. Un programme éclectique pour tous, jeunes et moins jeunes.  A ces manifestations, il faut ajouter des lieux incontournables à visiter.

A l’image du site panoramique du phare de la Méditerranée ou du musée Albert Dubout, dans la redoute de Ballestras. Avec sa nouvelle exposition, Les chats de Dubout.

Et à profiter de ses plages, de sa convivialité et de sa joie de vivre, très méditerranéenne. Souvenirs de Palavasiens, édité en 2018 par la ville de Palavas-les-Flots


Guy Hébert

Reste à faire des choix avec l’aide de l’office de tourisme et sur leur site


Office de tourisme du Phare de la Méditerranée

Jusqu’en septembre, ouvert 7jours /7, de 10hà 20h

D’octobre à mars, ouvert 7 jours /7, de 10h à 18h

04 67 07 73 34

https://www.ot-palavaslesflots.com/

 

 

 

vendredi, 14 juin 2024 Écrit par

Pour le 80ème Anniversaire du DDAY une pièce d'Or en hommage

80ᵉ anniversaire du Débarquement et de la bataille de Normandie

Harold Baumgarten, l'un des premiers soldats à débarquer sur Omaha Beach, connut un destin hors du commun. Pour rendre hommage à son courage, la maison de Haute Monnaie VeraValor a gravé dans l'or, une pièce unique de 1/10ème d'once en or pur. 

Une histoire rocambolesque

Le 6 juin 1944, à 6h30, Harold faisait partie des nombreux GI qui posèrent le pied sur les plages françaises, aux côtés de la compagnie B/116 de la 29ᵉ division. À 19 ans, ce New-Yorkais a fait face aux tirs allemands dès son arrivée.

Dès le début du combat, un éclat d'obus traversa sa joue, le faisant chanceler. Malgré la souffrance, il trouve le courage de se relever. . Trois heures plus tard, un autre éclat vint le frapper à la tête avant qu’une autre balle ne transperce son pied gauche. À minuit, Harold était encore au front. Un obus vint alors creuser sa lèvre et sa mâchoire.

Une patrouille américaine le retrouva laissé pour mort le lendemain. Soigné en Angleterre, il subira pas moins de vingt-trois opérations chirurgicales pour être sauvé. 

Soulager la douleur

Suivi une longue convalescence, durant laquelle ce héros de guerre ressenti l'appel d'une vocation : consacrer sa vie à la guérison.

Il entreprit alors des études de médecine. Devenu médecin, il accomplit sa mission en sauvant des vies.

Son empathie envers les autres lui ouvrit les portes d'une seconde vie

Une création à retrouver sur

http://veravalor.com/

 

 

 

 

Le 6 juin 2024

mercredi, 05 juin 2024 Écrit par

Marseille au coeur maritime

« Marseille au cœur maritime – La Collection de la Chambre de Commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence »

Le Musée Regards de Provence et la Chambre de Commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence surfent sur la dynamique propice à la cité en mettant en scène le patrimoine maritime : les bassins portuaires, les infrastructures, les navires, les grues et les hommes qui font tourner tout ce petit monde !

L'envers du décor

Les quais de déchargement encombrés de marchandises locales ou exotiques et les tenues bigarrées de ceux qui les arpentent, venus des quatre coins du bassin méditerranéen, voire de plus loin encore ; les portefaix peinant sous le poids de leurs colis et les cheminées fumantes des bateaux à vapeur

Toutes les époques sont représentées

L'exposition "Marseille au cœur maritime" permet de sortir des réserves des oeuvres d'artistes locaux : Victor Coste, Joseph Suchet, Camille Bourget, Gilbert Galland, Eugène d’Argence, Jean-Frédéric Canepa.

Les quatre-vingt-dix œuvres proposent un condensé de 26 siècles d’activité maritime. Des marines ainsi que des portraits ponctuent l'exposition pour finir sur une belle sélection d'affiches éditées par de grandes compagnies de transport maritime. 

Tout un voyage !

Du 7 mai au 2 octobre 2024

 « Marseille au cœur maritime – La Collection de la Chambre de Commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence »

Informations pratiques

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h

Billet expositions temporaires : Plein Tarif : 8,50€. Tarifs réduits : 7,50 € - 6,70€ - 5,70€ - 4,00 € - 3,00€.

Visites commentées hors groupe : tarif d’entrée + 7€ /pers. (hors groupe), le samedi à 15h. Visites commentées pour groupe : tarif d’entrée + 7€ /pers., du mardi au samedi sur réservation.

Visite commentée gratuite hors groupe le 1er samedi du mois à 10h30, hors droit d’entrée (6-25 pers).

Musée Regards de Provence

Avenue Vaudoyer

13 002 Marseille

04.96.17.40.40

mardi, 11 juin 2024 Écrit par

Au revoir à Bernard Pivot

A l'annonce de sa disparition, France Télévisions modifie sa programmation pour raviver la mémoire d'assidus téléspectateurs qui seront heureux de retrouver quelques extraits d'émissions animées par Bernard Pivot.

La passion des émotions au fil des pages

Figure emblématique de la culture française, le journaliste a titillé un nombre impressionnant de téléspectateurs fidèles au rendez-vous d'Apostrophes.

Gage de succès

Emotion, curiosité, humour, l'émission mythique faisait vibrer de passion pour la littérature les invités et une génération friande d'entendre de bons mots.

Passionné de littérature et fervent défenseur de la langue française, ancien président de l'Académie Goncourt, il avait également créé les championnats de France d’orthographe et lancé la fameuse dictée : les DICOS D’OR sur France 3.

Paroles et transmission

Prescripteur de nos livres de chevet, Bernard Pivot aura fait les grandes heures des Maisons d'éditions. Les ventes grimpaient en flèche après un passage dans son émission. Combien d'entre nous se sont précipité chez leur libraire pour se procurer le livre tant vanté la veille !

Un brin de nostalgie nous gagne quand une page d'histoire de la télévision se tourne alors savourons encore quelques heures le bonheur d'entendre notre belle langue partagée.

Changement de programmes

Mardi 7 mai à 22.40 sur France 2 le documentaire Les vendredis d'Apostrophes réalisé par Pierre Assouline.

A l’occasion des 40 ans d’Apostrophes, le réalisateur Pierre Assouline avait composé un florilège des meilleurs extraits présenté sous forme d’abécédaire, qu’il a fait commenter par Bernard Pivot qui livre des anecdotes inédites sur les coulisses de son émission.

Mercredi 8 mai à 21.05 sur France 5, l'émission La grande librairie spéciale Bernard Pivot présentée par Augustin Trapenard.

mardi, 07 mai 2024 Écrit par

Le Festival des Architectures Vives, incontournable à Montpellier

S’il est un festival bien installé, chaque mois de juin, dans le paysage montpelliérain, c’est bien le FAV. Pour la dix-huitième fois, du 11 au 16 juin, le festival des Architectures Vives va investir une dizaine de cours des plus beaux hôtels particuliers de l’écusson et l’ancienne école de Médecine.

Le succès de cet évènement ne faiblit pas car, chaque année, sur un thème imposé, de jeunes équipes d’architectes, de paysagistes ou d’urbanistes venant du monde entier rivalisent de créativité. La satisfaction des 13 000 visiteurs (3 500 en 2006) le prouve : 97% émettent un avis très positif sur l’accueil et les renseignements fournis par les médiateurs présents toute la semaine. Quand 94% apprécient les installations proposées.

 

 

Cette année, le FAV a choisi « RYTHME » comme thème. Il s’engage résolument dans une démarche environnementale, privilégiant les ressources et matériaux naturels, le réemploi et la réduction des déchets. Le partenariat signé avec MAS REEMPLOI en témoigne. Ce qui se traduira très concrètement. Les équipes concurrentes pourront consulter un catalogue en ligne des matériaux disponibles. A la fin du festival, MAS Réemploi collectera les matériaux, en vue de les réutiliser et de les valoriser. L’entreprise réalisera le bilan carbone de l’opération pour évaluer l’impact environnemental.

Et cerise sur le gâteau, pour la première fois, un prix environnemental sera décerné par les deux partenaires. Une récompense qui s’ajoutera aux prix du jury et du public. Dans cette réussite, il faut souligner le rôle de l’association Champs Libre qui porte le festival, sous la conduite exigeante de deux architectes montpelliérains, Elodie Nourrigat et Jacques Brion. Sans oublier l’investissement des médiateurs, étudiantes et étudiants de l’Ecole Supérieure d’Architecture de Montpellier. De quoi satisfaire les amoureux du patrimoine, comme celles et ceux qui s’intéressent à l’architecture ou les défenseurs de la planète, initiés ou néophytes, jeunes ou non.

C’est donc, en cœur de ville, à un parcours de découvertes architecturales que seront conviés les visiteurs. Dans une dizaine d’hôtels particuliers du XVIIe siècle, parmi les quelques 70 que compte Montpellier. Et ce sont dans leurs cours intérieures qui ne s’offrent pas d’emblée aux touristes que les participants proposeront leurs installations éphémères et pensées pour chaque lieu.

Cette année, onze projets ont été sélectionnés parmi plus de 80 candidatures. Les acteurs sont originaires d’Allemagne, d’Autriche, d’Espagne, d’Equateur, de Turquie et de France (Nice, Marseille, Montpellier, Paris, Strasbourg et Toulouse). En tout 27 architectes, 14 femmes et 13 hommes, dont trois montpelliérains.

 

Le thème « RYTHME » ne pouvait que séduire les candidats. Comme le musicien John Cage, pour qui « le rythme est une affaire fondamentale ; c’est la structure du temps » rappelle Malek Dabhi, architecte et maître de conférences, avant d’ajouter « plus généralement, le rythme est peut-être cette cadence qui certes anime le mouvement, structure le temps, mais aussi compose l’espace ».  En cette année olympique en France, Malek Dabhi glisse opportunément que « Pierre de Coubertin, lors de la rénovation des jeux olympiques, voulut prolonger la pensée des philosophes grecs selon laquelle le corps et l’esprit sont indissociables. Ainsi, jusqu’au milieu du XXe siècle, des artistes pouvaient prétendre au titre de champion olympique dans cinq catégories : architecture, littérature, musique, peinture et sculpture ». 

Quels seront les « champions du FAV 2024 » que le jury, le public et MAS Réemploi récompenseront le 15 juin ?  Parmi les œuvres exposées aux titres plus ou moins énigmatiques : Cours toujours, oscillations, Prélude, Solstice, Divagations, L’âme miroir, A vos briques, The Proscenium of Ephemeral Reflections, Polyrythma colomna, Rhubarb ou Kirigami Flame.

Et sans divulgâcher les projets. A découvrir in situ, en jouant parfois un rôle actif dans l’œuvre elle-même.

Un rendez-vous à ne pas manquer !

 

Guy Hébert

Le 11 juin, entrée libre de 14h à 19h.

Du 12 au 16, entrée libre de 9h à 19h

Point de départ du parcours :

Hôtel Saint Côme, siège de le CCI,

32 Grand rue Jean Moulin

mardi, 11 juin 2024 Écrit par

Quand Victor Hugo s'escrime

Pour s'associer aux célébrations des Jeux Olympiques de 2024, une nouvelle exposition insolite ouvre ses portes dans la demeure du célèbre auteur.

La Maison de Victor Hugo s'implique dans l'actualité estivale parisienne en mettant l'éclairage sur la pratique de l'escrime dans la famille Hugo.

 

Encore un pan de vie de l'artiste que nous permet de découvrir l'équipe de son musée, la pratique de l’escrime.

Les grands combats de Victor Hugo

En effet ,les valeurs que défendaient ardemment l'écrivain,  ses valeurs universelles rejoignent celles de l’olympisme: la liberté, la justice, la paix et la fraternité.

Resituons nous à l'époque : la pratique de l’escrime est encore largement répandue au milieu du 19e siècle où les duels d’honneur pour des motifs littéraires ou politiques ou privés restent courants.

Une photographie de Victor Hugo et de son fils Charles ainsi que des masques conservés à Hauteville House à Guernesey illustre ce souvenir de la famille Hugo.

Le duel est évoqué dans plusieurs pièces du théâtre de Victor Hugo. 

Le parcours de l'auteur

L’évolution politique de Victor Hugo, de royaliste à républicain, de la droite à la gauche, a toujours été conduite par son attachement aux grandes valeurs humanistes, la liberté, la dignité, la fraternité, à la justice.

Sa condamnation du Coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte, le 2 décembre 1851, est l’événement décisif de sa vie qui le force à un long exil.

Durant ces vingt années, il mènera un véritable duel contre Napoléon III à coup de déclarations, d’écrits pamphlétaires (Napoléon le Petit), de récits historiques (Histoire d’un crime) ou de satires poétiques (Châtiments). Victor Hugo y gagne une stature morale de figure fondatrice de la république.

Du 25 Avril au 15 Septembre 2024

Entrée gratuite

Du mardi au dimanche de 10h à 18h

Fermé lundis et 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Fermeture des caisses à 17h40

Maison de Victor Hugo

6 Place des Vosges

75004 Paris

01 42 72 10 16

jeudi, 25 avril 2024 Écrit par

7ème édition du Festival Photo Martagny

Le Festival Photo Martagny revient pour sa 7ème édition. Des expositions de photos en grand format trouvent leur espace dans ce petit village paisible du Vexin normand dans l'Eure, en bordure de la forêt domaniale de Lyons

7 le chiffre magique cette année !

7 photographes de renom qui présenteront 180 tirages photos en grand format dans 5 hectares de verdure : Maurice Renoma, Alexandre Sattler, Maxime Crozet, Francis Leroy, Cyrielle Sicard, Philippe Blondel et Mathieu Douzenel. Ainsi qu'une sélection de travaux artistiques photographiques de jeunes handicapés résidents à l’IME de Montrôty.

 

Nature et Patrimoine

Dans un cadre bucolique de 5 hectares les photographies s'étalent dans le parc du château. Cette édition 2024 présente une nouvelle promenade ludique et pédagogique pour sensibiliser chacun à la faune locale.

Le Festival Photo Martagny a été nominé (parmi 85 candidatures) dans la catégorie Patrimoine Tourisme 

Du 22 juin au 1er septembre 2024

Une sortie gratuite, en accès libre

Festival Photo de Martagny

 

jeudi, 25 avril 2024 Écrit par

La Mine Image, tout un Monde !

Sous nos pieds, un trésor

En Isère, situé à proximité de la « Route Napoléon », la route touristique reliant Grenoble aux Alpes du Sud et à la Méditerranée, le musée minier souterrain « la Mine Image » relate l’histoire et la vie quotidienne des hommes qui ont extrait, pendant plus de mille ans, le meilleur charbon du monde : l’anthracite du plateau Matheysin.

Le site fête sa réouverture saisonnière

Ce petit musée associatif présente plus de 60 km de galeries authentiques et préservées mettant en scène le travail de la mine.

Après le monde souterrain, place aux reconstitutions de la vie communautaire : le travail des enfants au 19e siècle, la traction animale, le boisage, le front de taille, l’éboulement, le casse-croûte… Une salle d’exposition complète la visite avec la reconstitution d’un vestiaire des mineurs et des informations sur leur univers social.

Les visites sont menées par celles et ceux qui détiennent et défendent aujourd’hui la mémoire des Matheysins, qui jusqu’en 1997 se sont battus pour préserver leur mode de vie et leur outil de travail.

A explorer pour préserver et transmettre tout un univers disparu.

Musée Minier

Route des Quatre Galeries

38 770 La Motte-d'Aveillans

04.76.30.68.74 

https://www.mine-image.com

jeudi, 25 avril 2024 Écrit par

100ème anniversaire des Planches de Deauville

On n'a pas tous les jours 100 ans !

Forte de son Patrimoine, la ville de Deauville a créé le label "100 ans Les Planches"

De mai à novembre,  expositions, visites guidées, conférences, rencontres et cérémonies sur plusieurs semaines, Deauville s'animera pour célébrer ses fameuses planches.

Un peu d'Histoire

Les Planches de Deauville et les bains pompéiens ont été inaugurés le 6 juillet 1924. Cet ensemble architectural, inscrit au titre des monuments historiques et inspiré par le mouvement orientaliste et Art déco, est l’œuvre de Charles Adda (1873-1938). Dès leur création, Les Planches sont devenues la promenade balnéaire qui manquait à Deauville.

Des Planches mythiques

Parallèles à la mer, elles évoquent les ponts-promenades des paquebots et forment une longue passerelle sur le sable bordée de 250 cabines. Depuis 1987, les lices ajourées qui séparent les cabines portent des noms d’acteurs et réalisateurs ayant reçu un hommage lors des éditions du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Particulièrement photogéniques,

Les Planches ont connu un retentissement international grâce à Claude Lelouch et au succès de son film « Un homme et une femme » en 1966.

Réservez les 6 et 7 juillet 2024 ce week-end sera le point fort de l'anniversaire

vendredi, 31 mai 2024 Écrit par
Page 1 sur 30

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR