A Lyon, une restauration d'envergure

Joyau baroque restauré

Saint-Bruno-les-Chartreux est l'un des édifices les plus remarquables du patrimoine religieux de Lyon. Classée au titre des Monuments Historiques en 1911, compte tenu de son intérêt tant architectural qu’historique, elle vient de subir un grand nettoyage de printemps !

L’édifice, dont la construction a débuté à partir de la fin du XVIème siècle, a connu de multiples périodes de travaux. En 1991, restauration du dôme sous la direction de Jean-Gabriel Mortamet, Architecte en Chef des Monuments Historiques. Puis en 1996, la réfection des installations techniques.

Sous la direction de Didier Repellin, Architecte en Chef des Monuments Historiques, de 2003 à 2006, est opérée la restauration des décors intérieurs du choeur des moines, du transept et du baldaquin de Servandoni jusqu’à la nef. S'ensuit la restauration du maître-autel, des stalles, des lustres et des cloches. L'année suivante, c'est l'aboutissement des travaux débutés en 1996 avec le remontage de l’orgue.

Quatre années seront nécessaires (2014 à 2016) pour effectuer l'étanchéité des couvertures, assainissement des maçonneries, mise en sécurité de la façade, réfection des murs du jardin, restauration de 5 chapelles latérales : chapelle Saint-Irénée, chapelle Saint-Bruno, chapelle de la Vierge, chapelle Saint-Joseph et chapelle d’accueil (cette dernière chapelle a été prise en charge financièrement par l’association patrimoniale « Église Saint-Bruno, Splendeur du Baroque).

Le partenariat public-privé, mis en place en 2018, profite à l'édifice puisqu'il porte sur la restauration de la façade principale (y compris le porche d’entrée), l’assainissement périphérique du bâtiment, et une première tranche de restauration des façades et des couvertures (nef, bas-côtés attenants et transept). Sous la direction de Renzo Wieder, cabinet Architecture & Héritage, une seconde phase est lancée en janvier 2021.

Les travaux démarreront au 1er trimestre 2022, et se poursuivront jusqu’au 2ème trimestre 2023. Ils porteront sur la poursuite de la restauration des couvertures, des façades du choeur et du chevet, et la restauration des cinq chapelles latérales non encore restaurées (les chapelles Saint-François-et la restauration des cinq chapelles latérales non encore restaurées (les chapelles Saint-François-Régis, Saint-Pierre, des fonts baptismaux, du Sacré Coeur et Sainte-Philomène).

11 Oct 2021 0 comment
(0 Votes)
 
Après sa restauration, Saint-Bruno les-Chartreux, chef-d'œuvre baroque Après sa restauration, Saint-Bruno les-Chartreux, chef-d'œuvre baroque © Architecture héritage

Joyau baroque restauré

Saint-Bruno-les-Chartreux est l'un des édifices les plus remarquables du patrimoine religieux de Lyon. Classée au titre des Monuments Historiques en 1911, compte tenu de son intérêt tant architectural qu’historique, elle vient de subir un grand nettoyage de printemps !

L’édifice, dont la construction a débuté à partir de la fin du XVIème siècle, a connu de multiples périodes de travaux. En 1991, restauration du dôme sous la direction de Jean-Gabriel Mortamet, Architecte en Chef des Monuments Historiques. Puis en 1996, la réfection des installations techniques.

Sous la direction de Didier Repellin, Architecte en Chef des Monuments Historiques, de 2003 à 2006, est opérée la restauration des décors intérieurs du choeur des moines, du transept et du baldaquin de Servandoni jusqu’à la nef. S'ensuit la restauration du maître-autel, des stalles, des lustres et des cloches. L'année suivante, c'est l'aboutissement des travaux débutés en 1996 avec le remontage de l’orgue.

Quatre années seront nécessaires (2014 à 2016) pour effectuer l'étanchéité des couvertures, assainissement des maçonneries, mise en sécurité de la façade, réfection des murs du jardin, restauration de 5 chapelles latérales : chapelle Saint-Irénée, chapelle Saint-Bruno, chapelle de la Vierge, chapelle Saint-Joseph et chapelle d’accueil (cette dernière chapelle a été prise en charge financièrement par l’association patrimoniale « Église Saint-Bruno, Splendeur du Baroque).

Le partenariat public-privé, mis en place en 2018, profite à l'édifice puisqu'il porte sur la restauration de la façade principale (y compris le porche d’entrée), l’assainissement périphérique du bâtiment, et une première tranche de restauration des façades et des couvertures (nef, bas-côtés attenants et transept). Sous la direction de Renzo Wieder, cabinet Architecture & Héritage, une seconde phase est lancée en janvier 2021.

Les travaux démarreront au 1er trimestre 2022, et se poursuivront jusqu’au 2ème trimestre 2023. Ils porteront sur la poursuite de la restauration des couvertures, des façades du choeur et du chevet, et la restauration des cinq chapelles latérales non encore restaurées (les chapelles Saint-François-et la restauration des cinq chapelles latérales non encore restaurées (les chapelles Saint-François-Régis, Saint-Pierre, des fonts baptismaux, du Sacré Coeur et Sainte-Philomène).

Informations supplémentaires

  • Région: Auvergne-Rhône-Alpes
Dernière modification le lundi, 11 octobre 2021 11:43

Patrimoine de France est un Magazine de presse en ligne qui vous emmène à la découverte des terroirs. Suivez les Journées du patrimoine et autres actualités ...

Site internet : https://patrimoinedefrance.fr
Plus dans cette catégorie : « L'Arc de Triomphe empaqueté

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR