Jardins

Jardins (30)

Scultpure(s) au Jardin

Il faut croire que cette ancienne abbaye cistercienne inspire les artistes. Des sculptures géantes posées ça et là dans le parc inaugurent cette Première édition.

Située en le Havre et Rouen, en Seine-Maritime, le monument est animé depuis le début du mois par la manifestation qui incite à la détente et la découverte.

La Nature au coeur de l'exposition

Neuf artistes contemporains prennent possession du Domaine. Des matières de toutes sortes servent de support à leurs expressions, tournées vers l'environnement, source d'inspiration et de questionnement actuel.

Les danseurs © Bruno Lémée

De l'osier, du bois, du verre, du métal...matières qui se métamorphosent en figures animales. Singe, poissons, ou végétales, champignons, fleurs...

Les artistes exposés Isabo Ritz, Anne-Emmanuelle Marie, Larry Mc Laughlin, Judith Lemoine, Bruno Lemée, Jenni Fauvette, Marc Duparc, Josée Coquelin, Karelle Couturier.

Les arbres de Judith Lemoine © Judith Lemoine

 

Entrèe libre et gratuite

Tous les jours de 8 h à 20h

Abbaye du Valasse

Route de l'Abbaye

76 329 Gruchet-le-Valasse

 

 

Commissariat d'exposition

Dominique et Michel Laborde de l'Association Création Culture en Pays d'Auge

 

Jusqu'au 31 août 2019

jeudi, 18 juillet 2019 Écrit par

La Ferme du Champ Perché

C'est un jardin aussi surprenant qu'inattendu à cet endroit. Il faut dire que sa propriétaire aime les expériences. Elle a la main assurément verte la jeune Cécile Andrieux.

A 1650 mètres, le jardin a de quoi surprendre !

Installée sur ses terres depuis peu, Cécile s'essaie au maraîchage d'altitude, son terrain de jeux domine la vallée et de sa vue imprenable elle produit des légumes de saison.

 

Le champ de Cécile © photo PdF 2019

 

Un chat n'y retrouverait pas ses petits mais Cécile connait son champ comme sa poche. Dans ce vaste champ où tout pousse en permaculture, où les allées ne sont visibles qu'à l'oeil averti de la jardinière, les plantes s'épanouissent. Ca fonctionne à merveille !

Cécile laisse la nature prendre ses aises, les herbes se développer comme elles le souhaitent, envahissant les jeunes plantations. Ensuite certains seront transformés pour la vente.

 

Vue sur le Col du Solude © photo PdF 2019

La cueillette sera livrée autour de la ferme et sur le marché. Les produits maison se transformeront en gâteaux et meringues aux saveurs originales.

Cécile raconte lors de la visite de son champ ses différentes activités au fil des saisons*

Les Jardins d'En Haut jouxtent le terrain de Cécile. Situés tous les deux sur la Route des Savoir-faire, les visites au public entretiennent l'activité dans les villages de montagne. Vous pourrez apprécier les produits locaux sur place : Confitures, ail des ours, produits maison, liqueur de génépi, petits fruits rouges...

Tous les vendredis de 11h à 13h

Du 1er juillet au 31 août

La Ferme du Champ Perché

38 250 Villars-Reymond

 

jeudi, 18 juillet 2019 Écrit par

Nouveau Parcours Chine au Jardin des Plantes

Nouveau Parcours Chine présenté actuellement sur l’ensemble du Jardin des Plantes

Le panda de Chine fut découvert il y a 150 ans par Armand David, dit « le Père David », missionnaire et scientifique. Mandaté par le Muséum national d’Histoire naturelle, il en fit une description et envoya deux spécimens en Europe : une femelle et un jeune. 

Ces deux individus, dits référents, sont dorénavant présents dans la salle des espèces menacées et disparues au sein de la Grande Galerie de l’Évolution. Ils constituent la série type de l’espèce Ailuropoda melanoleuca (David, 1869), référence mondiale pour les scientifiques.

On recense aujourd’hui moins de 2000 individus sur la planète, vivant soit à l’état sauvage dans les réserves naturelles et parcs nationaux chinois, soit en captivité dans des parcs zoologiques hors de la Chine.

Cet été, le parcours mettra à l’honneur dix espèces végétales et animales chinoises présentes sur le site du Jardin des Plantes (Arbre aux mouchoirs, Buddleia de David, Clématite d’Armand…), la Ménagerie (cheval de Przewalski, panda roux, panthère des neiges…) et la Grande Galerie de l’Évolution (panda géant naturalisé).

La découverte d'une espèce en danger

Né en 1826 à Espelette (Pyrénées-Atlantiques), Armand David est naturaliste, botaniste mais aussi évangélisateur et membre de la congrégation des lazaristes. En 1862, Henri Milne-Edwards, directeur du Muséum, sollicite l’aide des missionnaires pour inventorier les espèces animales et végétales de Chine, à cette époque encore très mal connues en Occident.

Le Père David est désigné pour une mission à Pékin où il observe notamment Elaphurus davidianus (le cerf du Père David) dans le Jardin impérial de la Cité interdite.


Il mène ensuite, jusqu’en 1874, trois expéditions dans différentes provinces chinoises. Il recense, collecte et envoie ainsi au Muséum pas moins de 2919 plantes, 9569 insectes, arachnides et crustacés, 1332 oiseaux et 595 mammifères.
C’est au cours de sa mission dans la région du Sichuan, en 1869, qu’il observe deux spécimens d’une nouvelle espèce d’ours noir et blanc.

Il publiera dans le bulletin des Nouvelles archives du Muséum la première description du panda géant à partir de ces deux individus. 

Muséum national d'Histoire naturelle

57 rue Cuvier

75 005 Paris

01 40 79 56 01

mercredi, 26 juin 2019 Écrit par

Bournazel en ses jardins

Joyau de la Renaissance

Le Ségala aveyronnais abrite le superbe château de Bournazel. Actuellement en travaux dans quelques parties de ses ailes, la saison met en valeur un autre joyau du lieu : son jardin.

Classé depuis peu Jardin Remarquable, le site connaît une belle fréquentation dès les beaux jours. Il faut dire que l'on rencontre rarement ce type de végétation en Aveyron et sa disposition si facilement reconnaissable se retrouve plutôt...en bord de Loire !

Ses dessins d'origine ainsi que son grand bassin ont été reconstitué suite à des fouilles archéologiques. Les recherches ont mis à jour les différents espaces représentant les étapes de l'éducation d'un Prince chère à cette période historique.

Le grand bassin du domaine de Bournazel témoigne de la richesse du lieu © photo PdF 2019

Un verger et un jardin clos complètent l'ensemble.

Tout ce week-end dédié aux Jardins des visites guidées et une conférence de Thierry Verdier, professeur en histoire de l'Art, expliqueront l'importante restauration et la composition du jardin actuel.

Tarif préférentiel de 3€, gratuit pour les enfants.

Château de Bournazel

A 35km de Rodez

05.65.80.81.99

 

 

 

samedi, 08 juin 2019 Écrit par

Le Jardin de Vasterival

 

A quelques kilomètres de Varengeville-sur-mer, l'on peut visiter un jardin historique. En Seine-Maritime, ce beau jardin privé raconte l'histoire de la Princesse Greta Sturdza, tombée amoureuse de ce lieu qu'elle conquit au fil des années pour amener à terme sa création botanique.

Décédée en 2009, elle dédia sa vie à partir de l'année où elle s'installa dans la maison d'Albert Roussel, en 1955. Son univers fut son jardin. Curieuse et très active, elle entretenait en grande partie l'immense propriété, quelques jardiniers étaient là en renfort. Passionnée par la Nature et sensible à sa protection, elle développa la technique du mulch qui consiste à limiter le plus possible l'arrosage des plantes et l'invasion des mauvaises herbes.

Une collection exceptionnelle © photo PdF 2019

Le point fort du Domaine est la collection de Rhododendrons qu'il présente et les variétés qui y fleurissent.

Le jardin séduit tous les botanistes, amateurs et professionnels. Il est plaisant d'apprécier ici tout le travail réalisé par une autodidacte forcénée et guidée par sa passion.

Allée Albert Roussel 346 (Route du Phare d’Ailly)

76119 Ste-Marguerite/Mer

samedi, 08 juin 2019 Écrit par

Les Jardins Suspendus de Cohons

C'est un jardin extraordinaire puisqu'il est unique en son genre. Dans un petit village de Haute-Marne Cohons, se nichent deux jardins remarquables ! 

En avril 2018, celui-ci a été retenu dans le cadre de la Mission Bern, pour recevoir une aide financière d'un montant de 50 000 € pour la réhabilitation du Pavillon du Billard.

IL est temps de sauvegarder le Pavillon du Billard © photo PdF 2019

 

Une aide financière bienvenue

Depuis longtemps la maire Sylvie Baudot et son conseil municipal entourés de bénévoles se mobilisent pour leur trésor. Un lieu qu'ils affectionnent et entretiennent toute l'année. Des visites y sont organisées comme ce week-end à l'occasion des Rendez-vous aux Jardins mais également au moment des Journées du Patrimoine.

Et cerise sur le gâteau un Plan d'Interprétation du Patrimoine vient dêtre inauguré.

Les Jardins de Cohons

14 rue Candrée

52 600 Cohons

 

samedi, 08 juin 2019 Écrit par

Dans les Serres de Chanel

Voyage au pied des contreforts des Pyrénées

Chanel s'installe aux Jardins, Jardin des Tuileries et transporte dans ses bagages tout le savoir-faire reproduit en version miniature dans le cadre de cette manifestation ouverte au public.

Le savoir-faire de Chanel aux Tuileries

 

Cela va permettre de découvrir le camélia blanc Camellia Japonica Alba, véritable trésor du végétal, et fleur emblématique du soin de la Maison Chanel.

Venus du Sud-Ouest de la France, ce champ-jardin et sa serre seront ouverts à la visite

le laboratoire Chanel à Jardins, Jardin 2019

Pour comprendre la transformation des fleurs en actifs cosmétiques. CHANEL ouvre la porte de son laboratoire et de son expertise en création d’actifs, avec un aperçu du polyFractionnement, un procédé spécifique, qui permet de sélectionner la fraction la plus pertinente de la fleur et de créer un actif exclusif, sur mesure, à l’action ciblée.

Une initiation à la microfluidique, cette technologie révolutionnaire permettant la création de bulles d’actifs et de formules à la sensorialité inédite sera également possible.

Et en complément, ultime étape, très sensorielle, la découverte des soins CHANEL, formulés avec cette fleur d’exception, ce camélia blanc si chère à Gabrielle Chanel.

Visites libres ou guidées

Entrée côté place de la Concorde

Jusqu'au dimanche 9 juin 

De 10h00 à 19h00 

Jardin des Tuileries

75001 Paris 

 

vendredi, 07 juin 2019 Écrit par

Le Pré Catelan à Illiers-Combray

Le Pré catelan ou Jardin de Marcel Proust est îlot de verdure, bien caché. Il mérite une pause tellement cet espace est romantique et préservé. Par ailleurs il offre une vue inattendue sur la plaine .

Entretenu par les habitants d'Illiers-Combray en mémoire de l'écrivain, ce petit parc fut classé par arrêté ministériel le 12 décembre 1945. 

Le vieux pont, le Parc de Tansonville, les ruines du château, le chemin de halage, la Vivonne, la grille au fond du jardin...

L'auteur raconte qu'il n'allait jamais du même côté de la rive, soit la balade l'emmenait vers Méséglise ou bien une autre fois vers Guermantes...

Le jardin a conservé le charme d'antan en toute discrétion.

mardi, 28 mai 2019 Écrit par

Arte Botanica

La Nature au coeur du projet

Patrimoine naturel et création contemporaine se côtoient au sein du Domaine départemental de la Roche-Jagu.

De mai à octobre, une quinzaine d'artistes vont exprimer leur vision de la Nature dans le cadre de cette propriété du Conseil départemental, qui veille à ouvrir le lieu aux animations durant toute l'année.

 

Falkland Queen © Trevor Leat

 

Photographie, installation, vidéo, art numérique, design papier, design olfactif, sculpture…

Des oeuvres seront intégrées au paysage et prendront place également dans l'architecture du château.

Du 11 mai au 6 octobre 2019

Plein tarif : 5 € / Tarif réduit : 3 € / Tarif famille (2 adultes + 2 enfants) : 13 €. Gratuité pour les moins de 6 ans (hors
groupes scolaires).

Domaine départemental de la Roche-Jagu

22260 Ploëzal

02 96 95 62 35 

mercredi, 08 mai 2019 Écrit par

Un jardin pour les Abeilles

80 plantes pour attirer les bourdons, abeilles sauvages et domestiques

 

Il est grand temps d'agir et chacun à son niveau peut s'appliquer à apporter de l'aide aux abeilles. En suivant les conseils pratiques et joliment illustrés de l'ouvrage d'Elke Schwazer, bloggeuse inspirée par les jardins, on apporte sa pierre à la sauvegarde des abeilles menacées d'extinction.

En partageant son expérience l'auteur nous livre un mode d'emploi bien utile. Facile à lire et à appliquer, l'ouvrage fourmille d'exemples concrets, tirés de son expérience.

Un cercle vertueux

Des abeilles au jardin © photo PdF 2019

 

Chaque chapître nous explique pourquoi il est interressant d'installer telle plante et la manière de faire pour attirer l'insecte dans notre jardin, et les bénéfices que l'on peut en tirer : en attirer d'autres.

Celui-ci s'emporte facilement lors d'achat des plantes en question.

Sans aucun doute, une référence en la matière, car malheureuselment d'actualité, "Un jardin pour les Abeilles" est avant-tout un livre qui respire l'amour des jardins et des petites bestioles qu'ils abritent. Et que l'on veut dans son jardin !

Pour vivre heureux en jardinant, il est d'un atout précieux. 

Du 14 au 23 juin 2019

Et nous serons fins prêts puisqu'en juin se tiendra la Semaine des Fleurs consacrée aux Abeilles. Pour semer et planter des milliards de fleurs...

 

 

mercredi, 24 avril 2019 Écrit par
Page 1 sur 3

Compteur de visites

1739451
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
7377
7912
40277
870963
156592
170676
1739451

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant:
 EUR