La rédaction

Dans le Centre Val de Loire

Sous le pont de Blois coule La Loire
27 Avr 2020

En Nouvelle-Aquitaine

Saline de l'Ile de Ré en Charente-Maritime

27 Avr 2020

En Nouvelle-Aquitaine

En Charente-Maritime, escalade sur la Porte de la Grosse Horloge

27 Avr 2020

En Pays de La Loire

Insolite dans un village mayennais
24 Avr 2020

Dans le Centre Val de Loire

Sur la Loire une gabare à Blois

24 Avr 2020

Annulation du Festival d'Arts Sacrés à Evron

C'est un rendez-vous estival qui avait le mérite de faire découvrir un coin mayennais plein de charme et avec une Histoire et un Patrimoine digne de ce nom. Mais ce n'est que partie remise puisque nous nous retrouverons bientôt...

 

L'édition 2021 aura lieu du 2 au 7 juillet et d'autres rendez-vous musicaux viendront compléter notre rentrée avec les musiciens du Festival d'Arts Sacrés d'Evron.

 

Cela ne nous empêche nullement de faire un petit tour à la Basilique

24 Avr 2020

Une Villa Mauresque au Pays de Langres

"Mille et Un Orients" au Musée D'Art et d'Histoire de Langres

 A noter dans notre Agenda, la présentation depuis plus de vingt ans de l’artiste haut-marnais Joseph Philibert Girault de Prangey (1804-1892) et ses grands voyages

Girault de Prangey au musée d'Art et d'Histoire

Cette belle exposition nous permet de découvrir un homme aux talents multiple Girault de Prangey, que peu d'entre nous connaissons.

Il nous ouvre les portes d' un royaume hors du Temps à travers des gravures et des dessins. Un voyage hors norme.

Fragment d'enveloppe de momie, Memphite (2650-2033 av. J.C.), objet rapporté par Girault de Prangey suite à son voyage en Égypte et donné à la SHAL en 1844. Langres, MAH, photo Caroline Lenoir.

Qui était-il ?

Un homme curieux passionné explorateur, passionné d'architecture orientale et pionnier de la photographie.

Joseph Philibert Girault de Prangey. Vue de la Place Saint‐Marc à Venise. Mars 1831. Huile sur toile. Langres, MAH, photo Sylvain Riandet

Après avoir effectué un Grand Tour d'Orient en 1845, il revient en Haute-Marne et conçoit un domaine atypique inspiré de ses voyages : la villa des Tuaires.

Tout son univers sera abrité dans cette demeure. Elle lui permettra d'assouvir ses passions : orientalisme, botanique et zoologie.

Unique sur les terres hautes-marnaises de l'époque

Autour de la villa mauresque, il conçoit et dessine lui-même les plans de son jardin exotique dont les espèces végétales proviennent d’Amérique, d’Asie ou du sud méditerranéen dont les plus rares et fragiles sont cultivées sous des serres en verre et acier très coûteuses. Un jardin exotique orné de fontaines pétrifiantes à jets d'eau et de bassins, conférant au domaine une ambiance exotique.

 

Joseph Philibert Girault de Prangey, Villa des Tuaires vers 1860 et 1870, Langres, MAH, photo Arnaud Vaillant

 

Jusqu'à la fin de sa vie, son domaine sera sa source d'inspiration artistique et il ne cessera de le documenter à travers des dessins, des peintures et daguerréotypes - l'ancêtre de la photographie.

Après sa mort en 1892, puis celles des jardiniers en charge de l’entretien du domaine, la villa sera finalement détruite au début des années 1920.

Seuls quelques vestiges de pierres subsistent aujourd’hui au milieu des pieds de mahonia retournés à l’état sauvage...

En Haute-Marne

Exposition prévue du 16 mai au 11 octobre 2020 dont la date sera modifiée en fonction des mesures sanitaires

Musée d’Art et d’Histoire
Place du Centenaire
52 200 Langres

03 25 86 86 86

 

 

 

08 Mai 2020

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR