La rédaction

Réouverture de la BNF

Après plus de dix années de rénovation, la BnF Richelieu s'ouvre à nouveau au public. 

Ouverture publique du berceau historique de la Bibliothèque nationale de France

Embellie, la salle Ovale, joyau architectural entièrement restauré, à la fois salle de lecture, lieu de visite et de découverte.

L'histoire des arts et du patrimoine, mais aussi la bande dessinée et les arts numériques.

Une ouverture tant attendue celle du « Paradis ovale », trésor conçu à la toute fin du xixe siècle par Jean-Louis Pascal et inauguré en 1936, retrouve sa vocation originelle d’espace ouvert à tous, gratuitement. Plus de 20 000 volumes y seront présentés en libre consultation.

 

Installé en partie dans l'ancien palais du cardinal Mazarin, le nouveau musée de la BnF (de 1 200 m2) offrira à tous les visiteurs, près de 900 oeuvres – de l’Antiquité à nos jours –, représentatives de l’encyclopédisme des fonds de la Bibliothèque.

Des pièces rares seront exposées comme le Grand Camée de France, le trône de Dagobert ou l’échiquier de Charlemagne. Des manuscrits enluminés (Le Psautier de Saint Louis) ou représentatifs de moments fondateurs de la pensée et de la littérature comme les Pensées de Pascal et Les Misérables de Victor Hugo côtoieront des estampes de Rembrandt à Picasso, des photographies de Nadar à Depardon, des objets et des costumes...

Rendez-vous en septembre

Un accès enrichi au savoir et à la culture dans un cadre grandiose. Cette réouverture coïncide avec le tricentenaire de la première installation dans l’ancien palais Mazarin, en 1721-1722.

De part et d'autre de la Seine

Plus de 40 millions de documents sont conservés, principalement sur deux sites : François-Mitterrand pour les imprimés et les documents audiovisuels. Et Richelieu pour les collections dites « spécialisées » – manuscrits, dessins, gravures, photographies, cartes et plans, monnaies et médailles, antiques et bijoux, soit plus de 20 millions de documents.

De plus, les chercheurs auront accès à de nouvelles salles de lecture entièrement rénovées pour les départements des Monnaies, médailles et antiques, des Estampes et de la photographie, des Cartes et plans.

La salle des Manuscrits devient la salle des Manuscrits et de la Musique. Un studio de répétition sera également accessible aux chercheurs du département de la Musique. 

Une ouverture en grande pompe et assortie de festivités durant tout le week-end des 17 et 18 septembre 2022

Mise en scène Anne-Laure Liégeois. 

Accès libre et gratuit

Deux entrées distinctes depuis un passage couvert

Par le 58 Rue de Richelieu et par le 5 Rue Vivienne

20 Mai 2022

Notre Dame de Paris : Fin des fouilles

Fin des fouilles à la croisée du transept de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Un temps pour fouiller et un autre pour analyser les découvertes

Les archéologues doivent analyser les nombreuses découvertes réalisées au coeur de Notre-Dame. Déjà de nombreux spécialistes se sont penchés au chevet de Notre-Dame pour recueillir les éléments necessaires, chacun dans leur domaine, du métal, de la géophysique, des carrières et des matériaux de construction.

Depuis l'incendie, il y a trois ans, les équipes de l’Inrap établissent tout un programme de diagnostics

L'intervention immédiate à l’intérieur de Notre-Dame pour repérer, trier et sauvegarder, au sol et sur les voûtes, l’ensemble des matériaux effondrés (bois, pierres, métal), à l’aide d’engins robotisés au sol, de cordistes sur les voûtes, et de relevés photogrammétriques ont préservé ces vestiges fondamentaux pour la suite et la restauration de l’édifice.

 

Lors de la fouille de la croisée, les archéologues ont identifié et exhumé plusieurs sépultures. Elles sont organisées et ne se recoupent pas, ce qui est rare dans un espace aussi prisé.

Leur datation est pour l’instant estimée entre le XIVe et le XVIIIe siècle, leur étude nous en dira plus. À ce jour les archéologues ont identifié une dizaine de sarcophages en plâtre, la plupart très perturbés par les carneaux. Dans l’un d’entre eux ont toutefois été retrouvés des restes de tissus brodés au fil d’or et quelques ossements en place. 

Par ailleurs, quatre tombes en pleine terre ont été identifiées.

Un cadeau inattendu

Un sarcophage anthropomorphe en plomb a été également mis au jour dans la partie ouest de l’emprise. Il a été déplacé (selon une chronologie qui reste à déterminer) dans un caveau en plâtre. En bon état de conservation malgré quelques percements, il mesure 1,95 m et 48 cm de large.

Une caméra endoscopique a permis d’identifier la présence de restes végétaux sous la tête du défunt, peut-être des cheveux, du textile, ainsi que de la matière organique sèche. Sa datation et son identification restent à mener mais il s’agit probablement d’un personnage important, figurant peut-être au registre des inhumations du diocèse.

La fouille a également livré du mobilier céramique très uniformément daté du XIVe siècle. Les remblais des tranchés des carneaux du XIXe siècle contiennent, elles, du mobilier antique qui témoigne des percements de couches archéologiques plus anciennes par les calorifères (céramique sigillée et marbre).

Encore du mystère au sujet d'un mur plus ancien qui ne correspondrait pas avec l’édifice gothique.

 

Un peu d'Histoire

Les inhumations dans les églises et cathédrales se pratiquent pendant toute la période médiévale et moderne, les places les plus près du choeur étant les plus recherchées. La reine Isabelle, épouse de Philippe-Auguste, a ainsi été enterrée dans le choeur de la cathédrale et, lors des travaux de Viollet-le-Duc, les cercueils de plomb découverts dans la nef et dans le choeur appartenaient majoritairement à des archevêques.

21 Avr 2022

500 ans de la naissance du poète Du Bellay

« Plus mon petit Lyré, que le Mont Palatin ; Et plus que l’air marin la doulceur angevine » le poème le plus connu de Joachim du Bellay

Pour honorer le poète angevin qui a rendu célèbre son village natal, Liré, entre Angers et Nantes dans Les Mauges son musée lui consacre tout un programme de réjouissances : conférences, colloques, concerts de musique, spectacles, bals, ateliers, croisières...

Célébrations des 500 ans de la naissance du célèbre poète de la Renaissance, initiateur, avec Ronsard, du groupe des sept poètes français de la Pléiade

 "le passé vous rattrape"

Aux beaux jours, il est possible également de privatiser le musée Joachim du Bellay le temps d’une heure pour un Escape Game consacré au poète. Son anniversaire va permettre de découvrir de charmants villages des Mauges comme Saint-Florent-le-Veil ou Champtoceaux.

Son musée, une immersion à la Renaissance

Situé à Liré, le Grand Logis la demeure ayant appartenu à la famille Du Bellay, accueille aujourd’hui un musée de quatre salles qui retracent chronologiquement la vie du poète.

L’histoire de Joachim du Bellay débute avec la salle Renaissance consacrée à l’enfance du poète et sa famille. Puis la salle de l’Olive présente aux visiteurs les styles poétiques et les poèmes phares de l’époque. La salle de Rome apporte un éclairage sur ses œuvres dont « Les Regrets » avec le célèbre sonnet 31 « Heureux qui comme Ulysse… ». L’histoire de l’illustre poète se conclut, dans la dernière salle autour de sa nouvelle vie à la cour du roi en tant que poète courtisan jusqu’à sa mort à l’âge de 38 ans.

Retour à nos Classiques

Joachim du Bellay naît en 1522 à Liré, dans sa demeure familiale à la Turmelière. Fortement attaché à sa terre natale, il en fera l’éloge dans ses poèmes lors de son voyage à Rome en vantant la doulceur angevine ». Ayant grandi dans une famille de lettrés, il décidera de suivre cette voie en partant faire ses études à Poitiers en droit où il rencontrera Pierre Ronsard, qui deviendra avec du Bellay les deux grands poètes français de la Renaissance.

Deux ans plus tard, ils iront continuer leurs études à Paris au Collège Coqueret. Joachim du Bellay et Ronsard y créeront « La Pléiade », un cercle de sept étoiles poétiques avec Dorat, Jodelle, Baïf, Belleau et Thyard.

500ème anniversaire dans Les Mauges

A noter dans l'agenda

Le mercredi 1er juin, à l’occasion de la journée de la Renaissance, le Musée Joachim du Bellay proposera un atelier de calligraphie, d’enluminure et de réécriture du sonnet « Heureux qui comme Ulysse… » en partenariat avec la médiathèque La Pléiade d’Ancenis.

le Musée Joachim du Bellay propose également des ateliers créatifs autour de la calligraphie pour tous les âges

Ouvert de février à novembre

1, rue Ronsard

Liré

49 530 Orée-d'Anjou

02 40 09 04 13

 

20 Mai 2022

Du château de Versailles à Mantes-la-Jolie d'emblématiques sculptures restaurées

Il faudra attendre cet été pour visiter le chantier, exceptionnellement ouvert au public. A l'initiative du département des Yvelines, c'est l'ancien hangar de stockage de l’usine Dunlopillo, dans le quartier de Gassicourt qui servira de lieu de travail capable d'accueillir ces monuments de pierre. Chacune d'entre elles pese environ 20 tonnes.

La restauration des grilles et des décors sculptés de l'Orangerie

Depuis deux ans, le château de Versailles met tout en oeuvre pour réaliser un programme de restauration des décors sculptés de l'Orangerie

Une première intervention sur les grilles et les décorsUne première intervention sur les grilles et les décorssculptés des premières Cent Marches est aujurd'hui achevée. Les travaux portant sur les deuxièmes Cent Marches ont débuté en octobre 2021 et s'achèveront à la fin de cette année. 

.

Parallèlement, les sculptures monumentales, réalisée spar Louis Le Conte et Pierre Legros vers 1687, nécessitant une restauration rapide, vu leur état. Inspirées des Métamorphoses d’Ovide, elles célèbrent les amours des dieux à traversquatre couples mythologiques : Aurore et Céphale ;Vertumne et Pomone ; Flore et Zéphyr et Vénus et Adonis.

L’Orangerie de Versailles

Construite entre 1684 et 1686 parJules Hardouin-Mansart, et le parterre attenant composé à la même époque par André Le Nôtre, constituent la perspective sud du château de Versailles. Elle est encadrée par deux escaliers monumentaux dits des « Cent Marches »qui se prolongent par une large esplanade bordée de grilles

 

Le chantier ouvrira cet été 2022 durant deux ans. 

Des panneaux explicatifs retraceront l'histoire de ces sculptures et leur restauration.

10 Mai 2022

Art en gare

Venise en gare de Lille Flandres ce mercredi, premier rendez-vous public avec une toile exceptionnelle pour tout savoir sur ce chef d'oeuvre de Félix Ziem.

4 mercredis pour 4 œuvres

Chaque semaine une œuvre originale du Palais des Beaux-Arts de Lille en gare de Lille Flandre. Le musée vient à la rencontre des voyageurs. Pour la première fois, le Palais des Beaux-Arts de Lille expose des œuvres originales issues de ses collections à l'extérieur.

Des médiateurs en gare prennent le temps de nous décrypter des toiles portant toutes sur la thématique du voyage.

Le programme débute aujourd'hui avec Venise une œuvre originale du Palais des Beaux-Arts de Lille en gare de Lille Flandres

Un nouveau type de médiation du patrimoine culturel

Une opération déjà réalisée en partenariat avec le Centre Pompidou en gare d’Ermont Eaubonne en 2018, ensuite en gare de Rennes en 2019, en partenariat avec le musée de Pont-Aven. 

Si vous venez à Lille, une visite au Palais des Beaux-Arts s'impose. Ses collections exceptionnelles retracent un panorama complet de l’histoire de l’art, de l’Antiquité au 20e siècle. 

 

Au programme :  

Mercredi 6 avril : Venise, fête de l’Assomption (4e quart du 19e siècle), de Félix Ziem

Mercredi 13 avril : La croisée des chemins (1939),

Mercredi 20 avril : La Mer (1987), de Roger Lambert-Loubere

Chaque œuvre sera présentée par un médiateur, à 11h, 12h, 13h, 15h, 16h et 17h

Sessions de 30 minutes

Jusqu'au 20 avril 2022

14 Avr 2022

Lalique, un Centenaire éternel

En édition limitée

Le Centenaire de la Manufacture de Wingen- sur-Moder se célèbre avec élégance. Son savoir-faire, au coeur de la collection, a traversé le siècle sans jamais se démoder. Pour fêter dignement cet anniversaire, deux nouvelles pièces sont produites en édition limitée : un flacon exceptionnel contenant un nouveau parfum Lalique, baptisé Fusion (10 exemplaires), et une magnifique carafe à spiritueux : Goutte d'eau (100 exemplaires).

Lalique persiste et signe 

ICONICS INTO THE BLUE

Les grands classiques se déclinent en bleu profond pour le centenaire. Les objets décoratifs emblématiques de Lalique : Bacchantes, Mossi, Languedoc et Champs-Élysées, se teintent d’un bleu céruléen intense. Cette couleur magnétique éclaire d'un jour nouveau les pièces iconiques en cristal de la marque.

Un zeste de bijoux fantaisie

Symbole d'espoir, d'amour et de longévité, le Ginkgo a été choisi pour être l'emblême de cette dernière collection de bijoux. Le printemps 2022 s'offre une  parure légère inspirée par la Nature. 

Un SOLEIL VIBRANT, la fragrance tendance

Le Soleil Lalique refait son entrée en scène. Enrichi d’ingrédients (top secret !) issus de ressources durables, ce nouvel opus a été conçu par un duo de créatrices passionnées : la Maître Parfumeure Nathalie Lorson et la Parfumeure Alexandra Monet.

De quoi se parer pour l'été et embellier son intérieur. 

Une histoire de famille

Un savoir faire centenaire

 

27 Avr 2022

Jardins, jardin

A noter dans notre agenda, la 17ème édition de Jardins, Jardin au coeur de la Capitale, dans le sublime écrin des Tuileries. Si ce rendez-vous zen apporte une parenthèse de détente la manifestation se donne pour mission de Valoriser le végétal et ses métiers. 

A la source

Mission Transmission envers les jeunes qui puiseront sur place différentes pistes pour vivre de leur passion horticole. Tous les professionnels de la filière du végétal : producteurs, concepteurs-paysagistes et entrepreneurs du paysage se retrouvent pour partager ce qu'ils estiment être le premier porteur de valeurs environnementales : le jardin.

L'épanouissement au jardin

Des atouts de taille avec des métiers porteurs d’avenir et non délocalisables !

Jardins, jardin aux Tuileries ! 

Avec 53 000 entreprises la filière du végétal, des fleurs et du paysage génère des emplois non délocalisables. A date, ce sont 170 000 talents qui constituent les forces vives du secteur.

Une diversité de métiers: paysagiste-concepteur, horticulteur, pépiniériste, fleuriste, vendeur conseil en jardinerie, entrepreneur du paysage…

Développer ses talents, concevoir des jardins, produire des plantes et des fleurs, cultiver des arbres, arbustes et plantes vivaces, aménager des espaces de vie célébrant l’art de vivre au jardin, favoriser l’accueil des espèces spontanées…

Le premier forum de l’emploi vert

Avec une entrée gratuite pour les -18 ans et les demandeurs d’emploi, l’événement invite cette année encore tous les jeunes et les personnes expérimentées à venir rencontrer des professionnels du paysage.

Pour la première fois, un forum emploi « Végétal, paysage et nature en ville » est organisé au sein de l’événement, le samedi 11 juin 2022 une belle opportunité pour aller à la rencontre des professionnels. et profiter d'un contact direct

Le jardin urbain ou l'Art de la nature en ville

3 000 m2 dédiés au jardin 

500 espèces différentes

Jardins, jardin

Du 8 au 12 Juin 2022

 

20 Mai 2022

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR