La rédaction

Mystère chez Zwilling

De l’art de vivre à la française

Ce jeu ludique réunit les amoureux de la cuisine à travers une enquête policière. Une façon intelligente et divertissante pour s'immerger dans l’univers du groupe Zwilling et l‘excellence de ses marques. 

Un grand tirage au sort va permettre aux fins limiers ayant trouvé le meurtrier et l’ustensile du crime, de remporter l’un des beaux lots mis en jeu (cocottes Staub, couteaux Miyabi, plancha Teppanyaki Demeyere...) d’une valeur
maximale de 339 €.

 

L'intrigue à dénouer

Les autorités lancent un appel à l’aide afin de les aider à résoudre le mystère.

Le docteur Z, frère jumeau du professeur Zwilling, a été retrouvé inanimé lors d’une soirée
de lancement de produits.
La police privilégie la piste d’un acte criminel selon des sources proches de l’enquête. Le capitaine Fouet a déclaré que de nombreux indices restaient encore à découvrir sur la scène du crime, et selon les derniers éléments, 5 suspects ont été identifiés : Madame Staub, Herr Professor Zwilling, Miyabi-San, Monsieur Demeyere et Signora Ballarini.
L’ustensile qui a servi à commettre le meurtre n’a pas été retrouvé…

Concept shop Zwilling

Jusqu'au 1er décembre

Vous pourrez y enquêter de 12h à 19h du mardi au samedi

12 boulevard de la Madeleine

75009 Paris

16 Nov 2018

Week-end des Frac 2018

Les 17 et 18 novembre le FRAC, entendez Fonds régional d'Art Contemporain, Normandie Caen ouvre exceptionnellement les portes de ses nouveaux espaces d'exposition.

Un Voyage au long cours

 

Installation éphémère de Renaud-Auguste Dormeuil, I will keep a light burning © RAD / courtesy Galerie In Situ - Fabienne Leclerc, Paris

Ateliers gratuits, performance d'artiste et déambulation autour d'œuvres locales. Une sélection d'artistes majeurs de générations différentes complètent la programmation.

Le 17 de 14h à 20h

Le 18 de 14h  à 18h

FRAC Normandie

7 bis rue Neuve bourg l'abbé

14 000 Caen

02.31.93.09.00

 

16 Nov 2018

Les 80 ans de la Fête de la Noix

La dénommée : Mayette, Franquette ou la Parisienne

Le Grand Séchoir, musée dédié à l'histoire de la production locale de Noix au cœur de l'Isère, est fier de son petit fruit.

80 ans une célébration pour cette AOP obtenue en 1938, pour la noix grenobloise, typique à l'image du terroir qui la fait grandir et l'exporte au-delà de nos frontières.

Ateliers culinaires, concours de vin de noix, concours de pâtisserie, émailleront la manifestation. Animation insolite, celle du Champion qui cassera le plus de noix en un temps record.

Dégustations salé et sucré par des chefs et pâtissiers locaux 

Le salon se tient à Vinay les 24 et 25 novembre

Entrée gratuite

14 Nov 2018

Week-end mémoriel à la Coupole

La Coupole d'Helfaut

 

Destinée à entretenir et à transmettre la mémoire de la tragédie de la Seconde Guerre Mondiale,  la Coupole s'associe aux commémorations de la Première Guerre Mondiale 

A proximité de Saint-Omer, la Coupole est l’un des vestiges les plus impressionnants de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Cet immense bunker nazi, basé à Wizernes dans les Hauts-de-France (5min de Saint-Omer), qui devait être la base de lancement contre Londres des fusées V2, est aujourd’hui un haut lieu de culture historique, scientifique et mémoriel.

 

« L’aviation britannique dans le ciel du Nord de la France. 1914-1945 » fait revivre le destin de  pilotes et membres d’équipage, résistants et civils. Deux visites gratuites à suivre en compagnie du commissaire, de l'exposition Laurent Seillier.

Samedi 10 à 15h et dimanche 11 novembre à 10h30

 

Samedi soir à 20h, Concert de l'Armistice du 11 novembre 1918, l’Harmonie de Dohem, composée de 40 musiciens, sera accompagnée d’une chorale de 10 chanteurs. 

Pour l’occasion, seront proposées des marches militaires et des chansons d’époque; dont « Le rêve passe », « La Madelon », « Le père la victoire », « The Washington post », « Marche de nuit », « Ce que c’est qu’un drapeau », « Les africains », « Tipperary », « Sambre et meuse », « Les dragons de Noailles », « Vimy ridge march », sans oublier « La Marseillaise ». 

Concert gratuit (1h)

A suivre également jusqu'au 30 novembre, « 14-18. Le Pas-de-Calais et la Grande Guerre »  réalisée par les Archives départementales du Pas de Calais. Pour ne pas oublier que les populations proches du Front furent touchées pendant quatre années, celle-ci vit passer des soldats de tous les continents et fut coupé en deux par un front qui s’est très peu déplacé : un quart du département a subi l’occupation allemande.

Longtemps la brutalité de cette guerre envers toutes les populations civiles fut l’objet d’un profond oubli.
Sous forme de panneaux, l'exposition aborde différents aspects du conflit dans le département : vie quotidienne des soldats et des civils, combats, etc. 

De 9h à 18h, gratuite.

week-end dédié à la mémoire à La Coupole d'Helfaut

Les 10 et 11 Novembre 2018

La Coupole

Rue André Clabaux

62 570 Saint Omer

0321122727

09 Nov 2018

Traces de la Grande Guerre, ce qu'il en reste

Un des temps forts des célébrations du 11 novembre 2018

Dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, la Bande dessinée "Traces de la Grande Guerre" permettra d'amorcer à des Échanges internationaux autour du livre et de la bande dessinée

Expositions, concert, débat, rencontres, tables rondes thématiques, la parution de cet ouvrage enclenche des interactions inédites.

Extrait Traces de la Grande Guerre © Baudouin

 

La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale a décidé de faire de ce livre un événement transnational. Cet ouvrage va devenir un support de communication et d'enseignement. En complément pour entretenir l’intérêt du grand public et des scolaires, (ateliers d’écriture, fiches d’exploitation du livre) la création d’une exposition de médiation sur 20 panneaux, associée à une version anglaise du livre permettra d'associer les enseignants des deux côtés de la Manche.

 

Comment se tourner vers l'avenir en tirant des leçons de l'Histoire de la Grande Guerre ? Qu'apprendre de ce conflit mondial pour les jeunes générations ? Voilà la question à laquelle ont voulu répondre  de auteurs de bande dessinée le projet ambitieux qui répondra aux questions d'un public tourné vers ce mode d'expression.

Un casting international : 42 auteurs à travers 18 récits se projettent dans l'Histoire

Des plumes acérées pour exprimer une réalité sanglante, parfois effrayante. Un projet artistique porteur d'un message au-delà du siècle écoulé : Que leur sacrifice n'a pas été vain.

 

Extrait Traces de la Grande Guerre © Morrison Adlard

 

A l'Historial de la Grande Guerre de Péronne :

De juin 2019 à mai 2020, l’Historial proposera à ses visiteurs une grande exposition interactive faisant dialoguer les originaux de la bande dessinée et les thématiques avec des photos inédites et des objets issus des collections du Musée.

"Traces de la Grande Guerre, ce qu'il en reste"

Editions de la Gouttière

09 Nov 2018

Clemenceau, le courage de la République

11 novembre 1918 – 11 novembre 2018
Centenaire de la fin de la Grande Guerre 

 

Exposition "Clémenceau, le courage de la République" © D.Plowy/CMN

 

L'exposition présentée au Panthéon par le Centre des Monuments Nationaux et la Fondation Georges Clemenceau retrace le parcours d'un destin unique, celui d'un homme devenu Le Père la Victoire. 

Il y a cent ans, Georges Clemenceau prononçait le discours de l’armistice devant la Chambre des députés et à ce titre, le parcours exceptionnel de cette grande figure de l’histoire de France prend place dans une scénographie imposante. Au milieu d'objets, près de 140, ponctuent la chronologie de la vie du Tigre.

 

A voir jusqu'au 10 février 2019

 

Place du Panthéon

01.44.32.18.00

 

 

08 Nov 2018

A toute volée

« A toute volée » 

 

Le carillon de Forcalquier © photo PdF 2018

 

 

A l'approche des commémorations du Centenaire de la Grande Guerre 14-18, le GIHEC (Groupements des Installateurs d’Horlogerie d’Édifices et d’équipements Campanaires) appelle tous les campanistes à sonner l'Armistice. Tous les édifices à cloches, églises, couvents, beffrois, mairies, écoles… sont invités à sonner à la volée et assurer le devoir de mémoire.

Un Devoir de Mémoire

Le 11 novembre 1918, sur un tronçon de voie ferrée près du carrefour de Rethondes, dans la forêt de Compiègne, l’armistice est signé à 5 h. Il entre en vigueur six heures plus tard. À Paris, le bruit de la signature se répand à partir de 10 h. La foule en liesse envahit les rues de la capitale.

Dans toutes les communes de France, les cloches sonnent à la volée, comme en écho inversé du tocsin qui avait annoncé la mobilisation du 1er août 1914
Le dimanche 11 novembre 2018 à 11h

05 Nov 2018

Compteur de visites

Aujourd'hui 463

Hier 1476

Ce mois ci 13601

Depuis le début 3806879

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR