La vie de nos monuments

La vie de nos monuments (89)

Les 130 ans du Hilton Paris Opera

 

Le groupe Hilton fête ses 130 ans et pour célébrer une date aussi exceptionnelle l'ambiance est à la fête pour tout le monde !

Surprises, nouveautés et créations spéciales seront le lot des visiteurs du Hilton Paris Opéra

Joyau du patrimoine parisien, l'adresse prestigieuse est aussi une référence en matière gastronomique. Et pour en faire profiter au mieux ses invités, le Palace a décidé de

En 2014 le Grand Salon fut classé à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1979 © Paris Hilton Opéra

formules attractives.

 

 

La carte spéciale « 1889 » au menu toute l'année 2019

Une adresse où il est bien agréable de se poser pour déguster un teatime d'époque*, confortablement installé dans le grand Salon. Mix de salé sucré, vous pourrez y savourer Mini croque-monsieur, Paris Brest ou encore scone traditionnel, dans un décor délicieux...sous le regard malicieux d'Angelots, postés aux coins du salon mythique.

L'heure du thé © Hilton Paris Opéra

Une formule à privilégier en amoureux, pour les 130 ans de l'établissement, le chef Eric Lenormand a concocté un diner royal : Fricassée de
homard, tendre de boeuf aux morilles et petites asperges poêlées, et baba au rhum avec chantilly, à réserver 48h à l'avance. (130€ pour 2)

Une page d'Histoire

Avec le « Century Wall » c'est une immersion dans le temps qui nous est proposée : les 130 ans du Hilton Paris Opera et pour le Centenaire
des clichés retracent l’histoire du groupe hôtelier et de l’enseigne parisienne. 

 

Pour se souvenir de 1889 1889, une Tour Eiffel de plus de 2 mètres est installée dans l'entrée du Hilton Paris Opéra © photo PdF 2019

Clin d'oeil de l'Histoire, des artistes ont fréquenté l'établissement et pour certains ce fut une question de vie....

En 1909, l’auteur dramatique Georges Feydeau décide de s’y installer 8 jours. Il y séjournera 10 ans jusqu’à la veille de sa mort ! Claude
Monet a également fait de l’établissement son « pied-à-terre », lorsqu’il quittait sa maison de Giverny.

Un cocktail, le Coquelicot, est proposé à la carte. Servi sur de magnifiques sous-verres représentant ses plus beaux tableaux, il rend hommage au célèbre impressionniste. 

Un peu d'Histoire

En 1889, place à la dixième Exposition Universelle dans la Capitale. Pour répondre aux besoins de cet événement d’envergure mondiale, le Grand Hôtel Terminus, aujourd’hui le Hilton Paris Opera, ouvre ses portes.

Cet hôtel, autrefois directement relié à la Gare Saint-Lazare par la passerelle de l’Impératrice, est édifié par la Compagnie des Chemins de Fer de l’Ouest en un temps record de 15 mois.

L'avant-gardisme de l'Hôtel attire les touristes montés à Paris spécialement pour le voir.

Tout l’ameublement vient des Grands Magasins du Louvre. 500 chambres toutes équipées de l’électricité et du téléphone, sur 6 étages,
desservis par 3 ascenseurs. Le luxe pour une clientèle aisée.

Aujourd'hui démocratisé son accès est ouvert à tous et abordable dans ses tarifs.

Il ne faut pas se priver de passer un moment dans ce lieu qui respire l'Histoire et le savoir-faire à la française

Plateau teatime d'époque* : 38€ pour 2, 20€ pour une personne

Hilton Paris Opera

108 Rue Saint-Lazare

75 008 Paris

 
Métro : Saint-Lazare – Lignes 3, 9, 12, 13 et 14
Renseignements par téléphone au 01 40 08 43 91 ou par email à parisopera.sales@hilton.com

vendredi, 28 juin 2019 Écrit par

Fête des Mères à Ancy-le-Franc

 

Flânerie dominicale

Bienvenue dans le magnifique parc du château d'Ancy le Franc en cette journée dédiée à la Fête des Mères où un tarif réduit leur sera réservé.

Jardin à l’anglaise avec serpentine, multiples petits chemins et cours d’eau, lac et pavillon romantique du XVIIIe siècle, une dizaine de cyprès chauves, des saules pleureurs & plantes aquatiques sur la berge du lac … une cinquantaine d'hectares pour prendre un bon bol d'air et de nature !

En Bourgogne

Dimanche 26 mai 2019

18, Place Clermont-Tonnerre
89 160 Ancy-le-Franc

03.86.75.10.30

vendredi, 24 mai 2019 Écrit par

Osez Joinville

En Champagne Ardenne, Joinville petite ville dynamique redynamise son centre-ville. Les plus belles maisons déploient leur charme pour attirer les futurs acquéreurs.

Joinville un exemple audacieux

Objectif, ouvrir les maisons du centre historique pittoresque pour y attirer de nouveaux habitants et des amoureux des belles pierres. En parallèle, subventions et défiscalisations, services publics, commerces ou encore richesses touristiques seront présentés pour que ce moment soit aussi la célébration d’une qualité de vie aux atouts indiscutables !

 Une Petite Cité de caractère

Les 18 et 19 mai 2019

Renseignements ville de Joinville

03.25.94.13.01

vendredi, 17 mai 2019 Écrit par

Nouvelle présentation des Salles Louis XIV

De l'Histoire, de l'Histoire de l'Art et de l'iconographie

Dès le 4 mai ) Versailles les Salles Louis XIV seront au centre de toutes les attentions.

Ce tout nouveau parcours permettra de présenter les dernières acquisitions du château. La visite mettra l'accent sur des oeuvres encore méconnues et sorties des réserves pour l'occasion.

Témoignage de la richesse artistique du XVIIe

Les portraits de Louis XIV sont variés : le buste, de trois-quarts, en pied, officiel, intime. D'où l'intérêt d'expliquer ces diverses mises en scène. Elles sont pour la plupart signées par des artistes de renom : Le Brun, Mignard, Van Der Meulen mais il existe d'autres oeuvres tout aussi intéressantes, exécutées par des peintres moins célèbres.

Par ailleurs, les Salles Louis XIV sont anoblies par la remarquable marquetterie du fameux ébéniste de l'époque du Roi, André-Charles Boulle. Le décor va accueillir quelques pièces de mobilier provenant de lieux disparus, tel le médailler du Cabinet des Raretés de Louis XIV.

 

vendredi, 03 mai 2019 Écrit par

Acquisitions à Fontainebleau

Deux acquisitions pour le château de Fontainebleau viennent agandir la collection d'objets dédiés à Napoléon 1er dans le nouveau musée consacré au Premier Empire. L'étage déjà riche s'étoffe au fil des années.

Par préemption de l’État, le château a acquis une tasse et sa soucoupe dont l'iconographie célébre la victoire d'Austerlitz, le 2 décembre 1805.

L’intérêt de cet ensemble réside dans la qualité et la précision de son décor, révélatrices du savoir-faire parisien, ainsi que dans l'objectif même visé par sa réalisation : diffuser auprès de la société civile la gloire de la Grande Armée et de son chef, vainqueur de la « bataille des trois empereurs ».

Ces deux pièces sont produites à Paris, vers 1806. Dorée à l’intérieur, la tasse est parée d’un portrait de Napoléon Ier et décorée, sur le pourtour, d’or mat et brillant. Deux boucliers entourent son effigie sur un fond de trophées, de drapeaux et d’étendards. La soucoupe est ornée de cinq filets d'or, enserrant deux couronnes de laurier. Au centre, un plan de la bataille précise la position des corps d'armée des deux camps.

Portefeuille lié au culte luthérien à Paris, portant des marques poussées au fer à dorer

La question religieuse figure parmi les lignes de force retenues par le projet scientifique et culturel du musée Napoléon Ier. Avec ce premier don et des expositions à venir le sujet sera traité régulièrement.

Ce portefeuille est un don du pasteur Alain Joly, président de l’Institut culturel Martin Luther, au musée Napoléon Ier du château de Fontainebleau. Il permet d’évoquer la place de la question religieuse sous le Premier Empire, et plus particulièrement celle de l’Eglise Protestante.

vendredi, 03 mai 2019 Écrit par

A Dijon, réouverture du Musée des Beaux-Arts

Le plus important chantier de la région Bourgogne-Franche Comté*

Les deux architectes Yves Lion et Eric Pallo en charge de la rénovation de cette pièce maîtresse de la cité bourguignone vont pouvoir apprécier leurs efforts, après plus de dix ans de travaux le musée des Beaux-Arts réouvre au public. 

La date du 17 mai n'a pas été choisie au hasard, juste la veille du week-end dédié aux musées. La Nuit des Musées 2019 se déroulera du samedi au dimanche.

C'est une exposition de Yan Pei Ming L'homme qui pleurequi va inaugurer la nouvelle destinée de ce musée emblématique.

L'objectif de passer la superficie de 3500 m2 à 4200 m2, permettra de présenter plus de 1500 oeuvres. La collection d’oeuvres de l'établissement couvre plusieurs domaines artistiques: de la peinture aux arts décoratifs en passant par les dessins et les sculptures, de l’art antique à l'art contemporain.

Staffeurs, doreurs, sculpteurs ont été mobilisés pour aboutir à un travail exceptionnel. L'opération a permis également de restaurer des oeuvres sorties des réserves, au total près de 1000 oeuvres.

Les gisants au musée des Beaux-Arts de Dijon

Le Siècle des Lumières

Le musée fondé au XVIIIeme est installé dans un ancien logis ducal. On pourra y retrouver la magnifique "série" des Pleurants.

*Le Budget de 60 millions d'euros est le coût global de la restauration

 

Le 17 mai 2019

Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne

 

vendredi, 10 mai 2019 Écrit par

Réouverture du Furet du Nord

L'épopée recommence !

Gigantesque, magnifique, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire cet imposant magasin témoin d'une époque flamboyante des grands magasins à Douai.

Aujourd'hui l'atrium propose près de 50 000 références différentes soit 130 000 livres. 

Une page d'Histoire s'ouvre à nouveau pour ce symbole du commerce dans la ville.

 

Travaux au Furet du Nord © photo PdF 2019

Dix mois de travaux furent nécessaires pour remettre sur pied cet édifice tombé en désuétude et lui redonner son aspect d'origine. Démontage des planchers ainsi que des faux plafonds installés au siècle dernier complété par une mise aux normes.

Ce bâtiment au style art déco retrouve sa splendeur : 914 m² de superficie, sur 3 niveaux.

 

dimanche, 21 avril 2019 Écrit par

Travaux à la Maison Victor Hugo

Création d’un nouveau parcours, d’un jardin paysagé, d’un salon de thé et d’un atelier pédagogique

A partir du 15 avril et jusqu'en mars 2020, la Maison de la Place des Vosges à Paris va fermer ses portes pour travaux. Le futur projet mis en place sera d'initier un nouveau sens de visite de l'appartement (expositions temporaires au 1er et collections permanentes au 2e) et de créer un salon de thé dans la cour (réaménagée et arborée) du musée en empruntant l’ancien escalier secondaire. 

Cette nouvelle cour se découvrira au travers de grandes portes vitrées et barreaudées pour donner l’impression de grilles rappelant l’entrée d’origine pour les carrosses.

L’ensemble du jardin s’organisera autour de l’axe central permettant d’accueillir spectacles ou événements, avec une bande végétalisée le long de la façade accentuant la perspective et mettant en valeur la fontaine entourée d’une haie d’ifs en hémicycle.

Selon la tradition familiale, la « Fontaine aux serpents » ornait les jardins de l’immeuble avant d’être acquise par Victor Hugo puis installée dans le jardin de Hauteville House à Guernesey.

Restituée par moulage, pour des raisons de conservation, son ruissellement continu nous plongera dans une atmosphère de sérénité lui procurant une expérience de visite unique.
L'ouverture du musée en 2020 s'accompagnera de l’exposition « Dans l’intimité du génie », déployée sur les deux étages du musée, invite à une redécouverte de ses espaces et de ses trésors, notamment ses dessins.

Et parallèlement la Maison d'exil de Victor Hugo à Guernesey vient de rouvir ses portes à la suite d'une importante campagne de restaurations

Ouvert tous les jours de 10h à 18h entrée libre

6, place des Vosges

75004 Paris

Tél. : 01 42 72 10 16
Métro Bastille, Saint-Paul, Chemin Vert
Bus : 20, 29, 65, 69, 96
vélib : 27 bd Beaumarchais
2 places parkings handicapés

jeudi, 11 avril 2019 Écrit par

Sur les hauteurs du Panthéon

Le Circuit des Colonnades

On va prendre de la hauteur au Panthéon. Le monument qui abrite nos grands Hommes (et Femmes) ouvre son dernier étage jusque là inaccessible au public.

Vue sur la Sainte-Chapelle, la Tour Eiffel, la Tour Montparnasse, Notre-Dame, l'Arc de Triomphe

 

La décision du CMN, Centre des Monuments Nationaux, va profiter aux amoureux de la Capitale. En effet dès que vous accédez à cet espace, rénové il y a trois ans, vous bénéficiez d'une vue extraordinaire sur tout Paris.

 

Du 1er avril au 31 octobre 2019

mardi, 26 mars 2019 Écrit par

Réouverture des Galeries de peinture

Du Moyen Âge au 19ème siècle

Giotto, Malouel, Spranger, Vasari, Rubens, Jordaens, van Dyck, Champaigne, Bellotto, Mignard, Le Brun, Watteau, Natoire, Boucher, Fragonard, Hubert Robert, Greuze, Vien, David, Corot, ils sont tous réunis et mis en beauté grâce à la rénovation des Galeries de peinture du Musée des Beaux-Arts de Troyes.

Nouveaux espaces, nouvel éclairage pour les petits tableaux comme pour les œuvres monumentales, l'un des musées phare de la ville entame une nouvelle vie.

Depuis le 15 mars

mardi, 19 mars 2019 Écrit par
Page 5 sur 7

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR