Lacloche, joailliers 1892 à 1927

La première exposition dédiée à Lacloche, maison de joaillerie emblématique en Europe de 1892 à 1967

De la Belle Époque aux années 1960

Établie rue de la Paix en 1901, elle était également présente à Madrid et Londres et disposait de succursales à Nice, Biarritz, Saint-Sébastien, Cannes, Deauville, la maison Lacloche fut l’une des gloires de la joaillerie parisienne.

Broche Fox-terrier, diamants, onyx, platine et or, vers 1930. Collection Baume © photo PdF 2019

Redécouvrir une Maison de Joaillerie française tombée dans l'oubli c'est une aventure exceptionnelle à laquelle nous invite L’École des Arts Joailliers.

Et quelle magnificence que cette époque ! L'exposition, sublime, met en valeur tout le talent de cette marque illustre. La beauté du savoir-faire français atteint ici des sommets.

Une curiosité et une ouverture d'esprit au service de l'Art

Une pendulette signée les frères Lacloche © photo PdF 2019

 

À travers des bijoux, des pendules et pendulettes, des nécessaires de beauté - la spécialité des Lacloche - et des documents d’archives, la rétrospective illustre bien des domaines qui inspirent les artistes à cette époque : le naturalisme propre à l’Art nouveau, l’Egyptomanie et l’engouement pour l’Extrême-Orient au temps des Années folles, le modernisme de l’Art déco, la fantaisie séduisante des années 1950.

De la fantaisie dans la création Lacloche © photo PdF 2019

Elégance et délicatesse

L’Exposition internationale de 1925 signera l'apogée des joailliers. Les frères Lacloche déployèrent tout leur talent durant les six mois de la manifestation. Des bracelets, des broches, des pendulettes, des boîtes, de l'invention et une maîtrise parfaite enchantèrent les visiteurs.

Du 23 octobre au 20 décembre 2019

Commissariat scientifique
Laurence Mouillefarine,
 journaliste, spécialiste du marché de l’art.

Soutenu par Van Cleef et Arpels

Entrée libre

Du lundi au samedi de 12h à 19h

L’École des Arts Joailliers
31, rue Danielle Casanova

75001 Paris

mercredi, 23 octobre 2019 Écrit par

Une boutique de musées éphémère

C'est une premièrela Réunion des musées nationaux - Grand Palais ouvre au coeur de Paris dans le Marais une boutique éphémère basée sur l'idée de proposer au public une sélection d'objets originaux digne de figurer au pied du sapin.

Réunis dans un même lieu, désormais inutile d'aller courir aux quatre coins de la ville ! Parfait pour trouver des pépites uniques et accessibles à tous les budgets

Les enfants ne sont pas oubliés avec Miffy « Nuit et étoilée » et « Nymphéas » © photo D.Plowy

D'un côté l'on trouvera des objets inédits librement inspirés d’oeuvres d’art présentées dans les plus grands musées tels que le musée du Louvre, le musée d’Orsay, le château de Versailles, le Centre Pompidou, le musée Picasso, le Grand Palais et de l'autre, des créations originales imaginées par des créateurs et des designers contemporains.

Moulages, objets décoratifs et d’art de la table, accessoires de mode et de beauté, sélection de beaux livres et lignes de papeterie, de quoi trouver son bonheur.

L'espace, situé à proximité du métro Saint-Paul, s'ouvre sur deux rues :9 rue de Rivoli et 39 rue François Miron

Jusqu'au 5 janvier 2020

Pop up store

La Boutique de musées

Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 20h
Samedi et dimanche de 11h à 19h
Fermé le lundi
Fermeture dimanche 5 janvier à 19h

samedi, 16 novembre 2019 Écrit par

Salon International des Métiers d'Art de Lens

Trois jours de rendez-vous avec l’excellence

Et c'est reparti pour une nouvelle édition, la 5ème plus précisément du Salon International des Métiers d'art au Stade Bollaert-Delelis de Lens. Plus de 150 professionnels réunis autour de la thématique du Bois.

Le bois dans tous ses états

Le Salon International des Métiers d’Art (SIMA) reprend ses quartiers avec au programme, initiations, découvertes des métiers et expositions pour tous.

Le bois tête d'affiche du Salon 2019 © IMAP 2018

Luthiers, ébénistes, dentellières, modistes, céramistes …

54 métiers représentés, 8 pays présents sur 5000 m² de superficie

 

Du 15 au 17 novembre 2019

Entrée gratuite

Les vendredi et samedi : 10h - 19h
Et le dimanche 10h - 18h

samedi, 09 novembre 2019 Écrit par

Journée Portes Ouvertes au CWGC Experience

Forgerons, menuisiers, graveurs sur stèle et tailleurs de pierre feront des démonstrations de leurs techniques et savoir-faire

Tous les artisans qui oeuvrent quotidiennement à l'entretien des cimetières dans lesquels reposent les soldats du Commonwealth tombés au cours des Première et Seconde Guerres mondiales dans le Pas-de-Calais.

 

© CWGC Experience

 

Dans les coulisses de la Commonwealth War Graves Commission

Inauguré en juin à Beaurains, ce nouveau centre d'interprétation "The CWGC Experience" invite le public à des ateliers inédits : essayer les techniques de gravure sur pierre, de martelage de fer, etc.

Des visites guidées dans des espaces habituellement non accessibles au public. Les jardiniers seront présents pour répondre aux questions des visiteurs sur les techniques horticoles d'entretien des cimetières mais aussi pour donner des conseils aux apprentis jardiniers.

 

© CWGC Experience

 

Aussi, les officiers d'exhumation de la CWGC présenteront des objets trouvés lors de l'exhumation de restes humains, et expliqueront le processus entrepris lorsque le corps d'un soldat du Commonwealth est retrouvé en France. 

Et pour les enfants, coloriages, manipulation de terreau et de gazon, essai de techniques des artisans de la Commission, et jeux de piste pour mieux découvrir The CWGC Experience.

Un peu d'Histoire

Fondée en 1917, la Commonwealth War Graves Commission (CWGC) a pour but d'honorer la mémoire des 1,7 million de soldats du Commonwealth tombés lors des Première et Seconde Guerres mondiales. En France, la Commission emploie environ 450 personnes dont 320 jardiniers et gère 2 943 cimetières, en grande partie situés dans les zones de combat de la Première Guerre mondiale. 

Le 11 novembre 2019

Entrée gratuite

The CWGC Experience
5-7 rue Angèle Richard
62 217 Beaurains

03 21 21 52 75

samedi, 09 novembre 2019 Écrit par

Salon du Made in France

En ce week-end du 11 novembre, la foule se presse Porte de Versailles, les organisateurs ont parfaitement assimilés l'engouement des français pour leur terroir et les produits Made in France. Et de proposer ce Salon avant les fêtes de fin d'année est plutôt une bonne idée.

Art de vivre, Gastronomie, Beauté, Mode, Innovation, sous des thématiques dans l'air du temps et regroupés sous la bannière du Made in France, le public est en quête de bonheur dans cette gigantesque foire aux produits locaux. 

Des innovations qui méritent que l'on s'y attarde jusqu'aux trouvailles gourmandes, c'est la chasse au Trésor ! Avec un peu de chance vous pourrez rencontrer de jeunes entreprises venues ici se faire connaître.

 

Payotte jeune entreprise française de productions d'espadrilles © photo PdF 2019

Consommer autrement

Côté beauté des produits "sains" et sous l'étiquette Bio, attirent le chaland. La surprise est au rendez-vous tant il y a de gammes qui se sont lancées sur ce créneau.

Côté bien-être, le coton utilisable à l'infini, les brosses à dent recyclables (Bioseptyl)  Huiles essentielles, shampoing solide, savon dermo-protecteur avec APO, jeune entreprise et sa lignée de savon, 100% d'origine naturelle, originaire du Nord de la France.

Pure Olive, une entreprise qui allie la volonté de créer des cosmétiques agréables tout en respectant l'environnement. Etonnant, la marque Mademoiselle Saint-Germain, innove avec sa gamme cosmétique issue du Potager du Roi à Versailles !

Un filon à exploiter

De grandes marques se positionnent sur la tendance. DOP s'engage et lance ses premiers shampoings certifié Bio pour toute la famille. Pyrex persévère dans sa lutte contre le gaspillage. Et tant mieux puisqu'elles proposent des produits accessibles à la grande majorité d'entre nous. 

Les régions s'étendent sur de nombreux stands.

Parmi cet immense marché on peut trouver de belles pépites régionales. La Normandie, Le Grand Est, l'Auvergne Rhône-Alpes, étalent leur savoir-faire - la Savonnerie de Marseille, le Petit Olivier, des tissus basques, des espadrilles de Perpignan...et leurs gourmandises : miel, chocolat, bonbons...

 

Le Made in France coute. C'est un choix de consommation qui a un prix. Et les producteurs le savent bien.

Des prix pour certains excessifs,  il faut prendre son temps et toujours comparer les marchandises. Par son acte d'achat, le consommateur peut contribuer à créer de nouvelles entreprises, et s'inscrit dans une démarche pour sauver des emplois, c'est le message de ce Salon en pleine expansion.

 Du 8 au 11 novembre 2019

 MIF

Salon du Made in France

Porte de Versailles Hall 3

De 10h à 19h

vendredi, 08 novembre 2019 Écrit par

Réédition du service de table Hansi

Les amoureux de l'Alsace authentique seront heureux d'apprendre que le fameux service de vaisselle Hansi reprend du service ! En effet grâce aux dessins de Jean-Jacques Waltz, alias Hansi, et avec la complicité des Faïenceries de Lunéville – Saint-Clément – Utzschneider, le marché de l'Oncle Hansi va rééditer ses oeuvres originales.

Son parcours de vie et ses oeuvres

Depuis l’ouverture en 2015 à Colmar du Village Hansi et de son Musée, entièrement dédié à l’artiste, le public était très demandeur de pouvoir se réapproprier ses créations.

En 1925, le célèbre peintre Hansi créait, avec les Faïenceries de Sarreguemines Utzschneider, un service de table alsacien qui connut un énorme succès.

Du patrimoine artistique alsacien

Une collection riche d’une multitude de décors pour un service complet se déclinant en assiettes plates, creuses, à dessert, en coupelles, raviers, pots à confiture, coquetiers, plats carrés, rectangulaires, plats à tartes, à cakes, tasses à expresso, mugs, bols à pied, bols à oreilles, tasses et soucoupes déjeuner, théières boule, et terrines à foie gras.

Les Manufactures Royales de Lunéville et Saint-Clément, fondées au 18e siècle et labellisées « Entreprises du Patrimoine Vivant », ajoutent  dorénavant à leurs productions une collection d’objets pour la table et pour la décoration.

Marché ou Musée de l'Oncle Hansi

28, Rue des Têtes

68 000 Colmar

03.89.41.44.20

lundi, 28 octobre 2019 Écrit par

Au coeur de l'Estran

Pour les 40 ans de l'UNESCO, une activité au grand air à Cancale

Lors de notre périple au Mont Saint-Michel il ne faut pas manquer ce rendez-vous avec une vue unique sur le Mont Saint-Michel, un lieu de travail, même si la tâche est rude, exceptionnel.

A Cancale, une pause dégustation s'impose.

Bottes enfilées, le départ est fixé au pied du Marché aux huîtres sur le Port de Cancale.

Comment reconnaître les différentes huîtres © photo PdF 2019

Accompagné d'une guide, retracez l'histoire des fameuses huîtres cancalaises pour mieux comprendre le périple qu'elles mènent jusqu'à votre assiette. De la "Creuse Cancalaise" à la "Pied d'Cheval", de l'élevage de ces produits fragiles on apprend toutes les étapes.

Suivie d'une dégustation hum...on ne repart plus !

 

Pour une visite instructive, inscrivez-vous auprès de :

Inga Smyczynski - https://ostreika.wixsite.com/accueil

 

lundi, 21 octobre 2019 Écrit par

Prix Goût et Santé Maaf des Artisans 2019

Le sublime Pré Catelan, décor de cette 17ème édition, n'a pas déconcentré les candidats en lice pour ce Prix Maaf dédié au goût à la santé. Une initiative dans l'air du temps et qui a le mérite de mettre à l'honneur les Produits de saison.

Le parcours des candidats pour arriver à cette compétition témoigne pour chacun à une prise de conscience générale

La passion l'a emporté et c'est Rémi Chapuis, venu de Falaise avec son épouse, qui obtient Premier Prix et  la récompense de 10 000 €. Une belle somme acquise grâce à la promesse de saveurs associées dans sa recette sucrée au chocolat et poire, à travers sa recette de sa tarte « Kokoro » (mot japonais signifiant le cœur, l’âme et l’esprit). Et c'est son parcours de vie qui l'a amené à gagner. Sa première tentative était par trop "cérébrale" comme l'explique le jeune chef pâtissier normand. Il fallait résoudre l'équation et passer du comment au pourquoi, quel est l'objectif final de sa participation, et il a trouvé !  

Un deuxième Prix surprenant par son association de produits originale mais qui a su séduire le jury

Le 2ème Prix de 7 500 € a été remporté par Eric Copineau, cuisinier à Tallende (63), avec sa création de "Tripes de bœuf et noix de Saint-Jacques"

La difficulté pour tous ces professionnels, (ils s'exercent après leur journée de travail, l'investissement est important) est d'apprendre les bienfaits des aliments qu'ils travaillent et comme le dit justement Nicolas Lahouati, qui a reçu le 3ème Prix 3ème Prix de 5 000 €  artisan Cuisinier à Senonches (28), grâce à son « Tataki de thon au taboulé de chanvre » "nous ne sommes pas diététiciens !"

C'est une tendance qui se confirme la génération actuelle va devoir faire avec et c'est un atout supplémentaire qui vient s'ajouter à un savoir-faire déjà bien maîtrisé. Les candidats doivent expliquer en quoi leur recette est bonne pour la santé.

Rémi Chapuis, gagnant 2019 Prix Goût et Santé MAAF 2019 © PdF 2019

 

Quinoa de Corrèze, Chanvre, huile de cameline, les chefs explorent de nouvelles pistes culinaires

Les candidats cette année n'ont pas manqué d'inspiration à travers les noms dédicacés à leurs plats : Flagrant Délice, Effet..mère, la cuisine révèle des talents insoupçonnés...

Une histoire à raconter

Le chef Olivier Nasty de Kaysersberg (notre village préféré en Alsace) insiste sur la qualité mais surtout la fraîcheur des produits de base et  il interpelle les cuisiniers sur la nocivité du  "froid qui casse beaucoup la qualité originelle ". Donc du frais toujours du frais et encore du frais !

Tous les produits ont leurs saisonnalités le plus important est d'avoir la connaissance de son environnement : cueillir au meilleur moment, cela s'apprend.

Ce que l'on peut retenir de cette édition c'est la volonté d'initiative et les tentatives de recherche culinaire pour satisfaire tous les palais, dans les textures, les saveurs et les qualités pour la santé.

Bravo pour ces envies que nous partageons avec gourmandise, pour une nouvelle cuisine saine et équilibrée.

N.B.

Prochaine grande finale du concours en octobre 2020

Dès maintenant les inscriptions sont ouvertes 

Pour participer à la 18ème édition de ce concours national, les candidats sont invités dès maintenant à présenter leur création, sur dossier, avant le 30 avril 2020, directement sur le site http://www.maaf.com

En Quatre catégories recettes sucrées, recettes salées, recettes à emporter, recettes à conserver

 

mardi, 15 octobre 2019 Écrit par

25 ème édition du Salon international du Patrimoine culturel

Avec Atelier d'Art de France*, nous sommes heureux de vous offrir des entrées pour notre rendez-vous annuel avec notre partenaire le Salon International du Patrimoine Culturel qui pour sa 25ème édition nous entraîne à la découverte de nombreux métiers d'art.

Envoyer votre adresse mail à contact@patrimoinedefrance.fr pour obtenir votre code d'accès

A la rencontre des passionnés du Patrimoine

"Le Futur en héritage" thématique de cette année les acteurs du Patrimoine ont depuis longtemps pris conscience de la transmission qu'ils se faisaient un plaisir de partager.

Maintenant faut-il aller encore plus loin dans l'aventure patrimoniale tel est tout l'enjeu de l'édition 2019.

Protection, formation et restauration, trois axes majeurs à l'avenir

Artisan d'art © photo PdF 2019

Au coeur de l'actualité le Patrimoine trop souvent associé au passé est dans l'action uns source de développement économique d'aujourd'hui et encore plus de demain. 

380 exposants présents sur le Salon ds ateleirs, des conférences...

Véritable vitrine de l'actualité de l'artisanat d'art en France, à travers ce Salon, on réalise d'année en année que nos monuments sont entre de bonnes mains !

*La mission d’Ateliers d’Art de France est de faire connaître le rôle et la place des métiers d’art dans notre société. Syndicat professionnel des métiers d’art, il fédère plus de 6 000 professionnels sur le territoire national. Il représente et défend les professionnels des métiers d’art, et contribue au développement économique du secteur, en France et à l’international.

Du 24 au 27 octobre 2019

Jeudi 24 octobre 2019, de 10h à 18h. Vendredi 25 et samedi 26 octobre 2019, de 10h à 19h. Dimanche 27 octobre 2019, de 10h à 18h.

Carrousel du Louvre

99, rue de Rivoli

75001 Paris 

www.patrimoineculturel.com 

dimanche, 27 octobre 2019 Écrit par

Journées mondiales de l'oeuf en meurette

Du patrimoine gastronomique français

Il fallait célébrer l'oeuf en meurette, plat signature de l'un des hauts lieux de l'art culinaire français, c'était une évidence ! et pour ce faire le château du Clos Vougeot associé à Poulehouse*, lance les Journées mondiales de l’œuf en meurette.

L'équipe du Château et de la Confrérie ont imaginé cet événement unique qui deviendra sans doute un rendez-vous annuel.

Première édition du Championnat du monde de l’œuf en meurette

Des oeufs en meurette un plat bourguignon

Durant deux journées, des chefs renommés (venus de toute la France) qui proposent d’ores et déjà ce plat à leur carte, s’affronteront et le revisiteront.

La recette de l’œuf en meurette est servie dans plus de 300 restaurants à travers le monde.

Un jury sera exigeant sur la qualité visuelle et gustative de la recette finalisée, sa texture, la qualité du pochage...

Château du Clos Vougeot © S.Chapuis

 

Les 11 et 12 octobre 2019

Au menu de ce week-end, découverte de la recette de l’œuf en meurette, via des ateliers de dégustation mais aussi des animations culinaires pour tous.

Au sujet du Clos Vougeot

Construit aux XIIe et XVIe siècles, le Château du Clos de Vougeot est situé au coeur de la route des Grands Crus qui relie Dijon à Beaune. C’est le siège des Climats de Bourgogne classés au Patrimoine mondial. 

Le Chef Olivier Walch, entouré de sa brigade, décline son savoir-faire de la cuisine française.
L’oeuf en meurette est le plat signature du Château, servi à 600 convives de façon quasisimultanée, dans le grand cellier cistercien.

Championnat vendredi 11 octobre à partir de 14h30 

*startup dédiée à la production de « l’œuf qui ne tue pas la poule »

 

Inscription obligatoire sur 

https://www.meurette.fr/

 

Le Clos Vougeot

03.80.62.86.09

dimanche, 06 octobre 2019 Écrit par
Page 1 sur 7

Compteur de visites

3131551
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
7774
20849
47665
2191783
176087
448953
3131551

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR