Echos du Patrimoine

Echos du Patrimoine (269)

Sélection d'enchères à venir

Le Bicorne Napoléon atteint des sommets !

Le légendaire chapeau de Napoléon revient sur le devant de la scène. Issu de la collection de Jean-Louis Noisiez, Présenté par la Maison Osenat  cet ornement légendaire a vu sa première estimation de 600/800 000 € battue en brèche puisque la somme adjugée est de 1 932 000 € !

Pour rappel, le prix record enregistré en 2014 pour le chapeau de Napoléon était de 1,884 000 € . 

Un record mondial 

En feutre taupé dit en castor noir, orné, il est de forme traditionnelle, dite à la française.

La partie supérieure de l'aile de devant est renforcée à l'intérieur par une pièce cousue de feutre noir ce qui permettait la prise en main ainsi qu'une bonne tenue.

Ce chapeau fut utilisé par l’Empereur Napoléon Ier au milieu de l’Empire durant la période à laquelle Baillon
fut affecté au Palais de l’Empereur (1806-1815).

Un peu d'Histoire

-Le chapeau provient du Colonel BAILLON (1776-1840), fourrier du Palais de l’Empereur.
-Il est conservé dans cette famille jusqu’à la fin du XIXe
siècle.
-Le petit fils du Colonel le vend à l’antiquaire dijonnais Charles MEYER.
-Puis collection Paul SENES.
-Acquis par Jean BRUNON en 1928, puis son fils Raoul, puis transmis à son fils Jean.
-Le chapeau et la cocarde ont été exposés au château de l’Emperi de 1967 à janvier 2002, date à laquelle il est repris
par la famille BRUNON.
-Puis collection Jean Louis NOISIEZ.

Estimation:

Époque Premier Empire, vers 1810.
600 000 / 800 000 €

Vente l'Empire

Le 19 Novembre 2023

Fontainebleau

La commode de la chambre de LOUIS XV au château de La Muette aux enchères

 

La période Louis XV est en vogue. En témoigne cette vente d'une rare commode de Charles Cressent présentée aux enchères le samedi 25 novembre par la maison de ventes Saint-Germain-en-Laye. Maître Frédéric Laurent de Rummel et Maître Peggy Savidan proposent avec le concours de l’expert Pierre-François Dayot, une pièce d’histoire exceptionnelle : probablement le seul meuble du sculpteur Charles Cressent réalisé pour Louis XV.

Cette commode ornait la chambre à coucher du roi au château de la Muette. Identifiée comme la dernière commode réalisée pour une chambre du roi lui-même toujours en mains privées.

Estimation : entre 500 000 et 700 000 €

Vente

Samedi 25 novembre à 14 h 30

Exposition publique

Jeudi 23 novembre de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Vendredi 24 novembre de 10h00 à 18h00

Samedi 25 novembre de 10h00 à 12h00

Hôtel des ventes de Saint-Germain-en-Laye

9, rue des Arcades 

78100 Saint-Germain-en-Laye

Ebeni

La table à écrire de Louis XV

Le 12 décembre 2023, la maison de ventes Pescheteau-Badin présente aux enchères à l’Hôtel Drouot à Paris, avec le concours de l’exert Pierre-François Dayot, la table à écrire de Louis XV réalisée par Jean-Henri Riesener pour le Petit Trianon en 1771.
 
Estimée 150 000 à 200 000 €cette table fut le témoin privilégié de la dernière partie de la vie du Roi aux côtés de Madame du Barry au Petit Trianon. Avec les transformations du Petit Trianon demandées par Marie-Antoinette, ce meuble rejoint le Garde-Meuble de la Couronne où il sera restauré en 1788 par Guillaume Benneman.
Vente
Mardi 12 décembre 2023 
 
Exposition publique
Samedi 9 décembre de 11h à 18h
Lundi 11 décembre de 11h à 18h
Hôtel Drouot
9, rue Drouot 75009 Paris
 
 
 
lundi, 06 novembre 2023 Écrit par

Les archives de Beaumarchais entrent à la BnF

Une figure incontournable du XVIIIe siècle

Pas moins de 25 000 documents, font leur entrée à la Bibiliothèque Nationale de France. Les versions corrigées du Barbier de Séville et du Mariage de Figaro ou encore des pièces d’archives sont confiées (sous forme de don et d’une dation) par ses descendants à la BNF.

Le témoignage d'une époque

Ce fonds contient des lettres reçues et envoyées, des papiers de famille, des documents comptables, des manuscrits littéraires et imprimés.

La vie cachée d'un écrivain du XVIIIe siècle

Préoccupé par la réécriture de ses pièces pour échapper à la censure. Ses écrits reflétent les préoccupations de la société de son époque. Plusieurs versions très corrigées des manuscrits de ses principales pièces, comme Le Barbier de Séville et Le Mariage de Figaro, qui firent scandale à la veille de la Révolution française par leur remise en question de la société des privilèges de l’Ancien Régime.

Un homme multiple

Né en 1732 et mort en 1799, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais est considéré comme l’un des plus grands écrivains français du siècle des Lumières,

Homme d’affaires, diplomate, espion, marchand d’armes pendant la Guerre d’indépendance américaine, et accessoirement critique littéraire, auteur, dramaturge...c'est un Patrimoine exceptionnel qui sera offert à la disposition des visiteurs au département des Manuscrits.

Ces nouvelles archives viennent compléter les collections de la BnF où sont déjà conservés des documents majeurs sur Beaumarchais et son époque.

BNF

5 Rue Vivienne

75 002 Paris

01 53 79 53 79

lundi, 02 octobre 2023 Écrit par

Se former au métier de la restauration

L'Écomusée d'Alsace ouvre les inscriptions en vue d'une formation professionnelle d'ouvrier au métier de la restauration du patrimoine et éco-construction.

Une formation diplômante

L'objectif de cette formation de préparer à l’ensemble des techniques et des métiers du bâtiment ancien : la maçonnerie traditionnelle, la pierre sèche, la chaux, le plâtre, la taille de pierre… 

Rénover les bâtiments anciens dans les règles de l’art.

Reconnue d’État, cet apprentissage donne les compétences nécessaires à l’insertion professionnelle dans le secteur du bâtiment.

Rentrée prévue le 30 octobre

Les inscriptions sont ouvertes

https://legabion.org/formation/oprp-restauration-de-patrimoine/

Du 30 octobre 2023 au 19 juillet 2024

Ecomusée d'Alsace 

A Ungersheim (67) 

lundi, 02 octobre 2023 Écrit par

Défilés Air France aux Galeries Lafayette

 90 ans d'AIR FRANCE

C'est une invitation qui ne se refuse pas ! Retrouver tout le glamour des époques glorieuses de la compagnie aérienne française durant des défilés dans le décor magique du grand magasin Les Galeries Lafayette, voilà qui va raviver des souvenirs...et des vocations.

Le patrimoine vestimentaire de la compagnie défilera pour nous remémorer l’ensemble des collections signées par nos plus grands couturiers : Dior, Balenciaga ou encore Christian Lacroix.

90 ans d'élégance à la française

Les uniformes de pilotes, personnels navigants commerciaux, personnels en aéroport ou mécaniciens, seront à l'honneur à travers différents styles.

Du 28 septembre au 7 octobre 2023

 

Infos pratiques

Au 4ème étage du Magasin Coupole, à côté des corners UGG et Galeries Lafayette Paris

40 Boulevard Haussmann

75 009 Paris

mercredi, 27 septembre 2023 Écrit par

La Collection Gérard Depardieu aux enchères

C'est la Maison Ader qui a obtenu le privilège de mettre en place la vente de la collection de Gérard Depardieu. De découvrir puis de sélectionner tous ses trésors accumulés durant des années.

Le comédien dévoile une part secrète de son intimité. Et à travers ses choix, la sensibilité de l'artiste transparaît. Peinture, sculpture, l'attrait pictural de Gérard Depardieu se dessine. Plusieurs statues féminines s'imposent.

Sculptures, peintures et dessins : près de 250 œuvres choisies, essentiellement réalisées par les plus grands artistes du XXème siècle, 
Gérard Depardieu a rassemblé des pièces remarquables de Rodin, Duchamp, Calder, Miro, Michaux, Richier et Leroy.

Cinq œuvres de Calder dont une gouache, L’Etoile, estimée 60 000 / 80 000 €, figurent dans la vente. Quatre œuvres de Miro (un polyptyque, deux encres et une eau-forte acquises auprès de la Galerie Maeght) expriment son intérêt pour le trait. La géométrie cubiste des œuvres de Louis Marcoussis Nature morte de la mer (30 000 / 50 000 €) tient une place importante.

La sculpture d’Ossip Zadkine, Buste de femme la tête en arrière (50 000 / 80 000 €) se détache du lot.

Matière, couleur, geste et trait, voilà ce qui domine sa collection

La Composition d’Asger Jorn, les Deux têtes de Karel, estimées chacune 12 000 / 15 000 € illustre l'importance qu'il accorde à la couleur. Une section dédiée à l’abstraction lyrique, à observer une huile sur toile de Gérard Schneider de 1947 estimée 25 000 / 30 000 €. Trois encres de Fernand Léger, dont le Portrait d’Arthur Rimbaud, estimé 15 000 / 20 000 € font monter la côte.

Remarquable oeuvre de Germaine Richier, une pièce unique, l’agrandissement de L’Homme qui marche, estimée entre 500 000 et 800 000 €

Les 26 et 27 septembre 2023

Hôtel Drouot Salle 1-7

Vente par la Maison Ader

01 53 40 77 10

Mardi 26 septembre 2023 à 18h
Mercredi 27 septembre 2023 à 14h

 

mardi, 26 septembre 2023 Écrit par

Ouverture d'une nouvelle Fabrique de Styles

Attention danger ! La dernière adresse parisienne de Fabrique de Styles est redoutable pour les addicts de la Déco ! 

Implantée dans de nombreux coins de France la marque Fabrique de Styles poursuit son développement avec enthousiasme.

Une grande étape vient d'être franchie avec son arrivée dans la Capitale ! Située à proximité des Grands Boulevards et de l'Opéra, on ne pouvait réver meilleur point de chute pour ces bordelais d'origine c'est une belle victoire.

 

Le magasin s'étend sur deux étages et profite d'un immense espace pour exposer ses collections. La sélection de produit est d'un goût certain et l'on ne peut s'empêcher d'être fier de cette production française. Oui il y a de belles entreprises qui créent des objets uniques et éthiques.

Un monde apaisant

Fabrique de Styles nous emporte dans son univers coloré et élégant. Réunir dans une enseigne, de la déco, de l'ameublement, des produits ménagers français de surcroît, l'idée est astucieuse et fonctionne très bien. 

 

Des références incontournables et des nouveautés tous les mois

Pour dénicher tous les produits de la maison de qualité c'est ici ! Le choix, car il va falloir choisir, sera cornélien. 

De la propreté à tous les étages !

Des tarifs abordables avec des éléments de déco dans la tendance, le concept de Fabrique de Styles apporte de la modernité en renouvellant l'esprit maison made in France (30%) et made in Europe (10%)

Concept XXL

L'avenir promet un bel avenir à cette initiative commerciale qui coche les cases de ce que beaucoup de clients espèrent : des produits qualitatifs, moins polluants et abordables côté porte-monnaie.

Marques de mobilier, espace enfant, plantes, épicerie, luminaire, bien-être, de quoi trouver son bonheur

Une adresse que l'on conseille pour se faire plaisir et pour offrir le meilleur des marques françaises actuelles. le lieu dégage un atmosphère très zen. Il ne manque plus que le coin cosy pour venir se pauser et comme on se sent à l'aise on va finir par y élire domicile !

N.B.

Fabrique de Styles

18 Boulevard des Caucines

75 009 Paris

Madeleine ou Opéra

Sur deux niveaux, 1200 m²

Un point qui a son importance, la livraison est possible sur tout Paris et la banlieue.

Du lundi au samedi de 10h à 20h

Dimanche de 11h à 18h

mardi, 26 septembre 2023 Écrit par

La Maison Carrée de Nîmes inscrite à l'UNESCO

Et de neuf ! Le Comité du patrimoine mondial a annoncé l’inscription de la Maison Carrée au patrimoine mondial de l’Unesco. La persévérence a payé et la Maison Carrée de Nîmes devient le 51ème bien français inscrit.

Un travail de longue haleine

Il faut dire que la ville de Nîmes chouchoute ses monuments !

Embellis et magnifiés, le patrimoine nîmois mérite bien cette récompense. Le maire Jean-Paul Fournier se réjouit d'avoir mené à bien sa mission de transmettre un héritage magnifique : "c'est une immense fierté". Ce superbe temple romain restauré il y a quelques années, trône majestueusement.

Une consécration

L’Unesco reconnait ainsi tout l'engagement d'une ville envers son Patrimoine dans sa bonne gestion en assurant sa protection..

Un atout supplémentaire pour aller visiter Nîmes, une ville d'une propreté remarquable qui valorise avec excellence ses richesses antiques.

 

Maison Carrée

Place de la Maison Carrée

30 000 Nîmes

lundi, 25 septembre 2023 Écrit par

Le musée du Poids Lourd aux enchères

En Loir-et-Cher,  connaissez-vous le musée de Cormenona ? Un lieu insolite dans lequel on peut retrouver la plus grande collection française ...de poids lourds, réunie par le passionné Jacques Passenaud. 

Celle-ci sera vendue aux enchères sur place dans le cadre de sa succession, le samedi 30 septembre 2023 par les commissaires-priseurs Philippe et Aymeric Rouillac.

Une passion surprenante 

Ancien ferrailleur auvergnat, Jacques Passenaud (1932-2022) a consacré sa retraite à sauver et restaurer les plus beaux camions ayant roulé sur les routes françaises.

Sa collection est considérée par Jean-François Colombet,journaliste  et consultant de la vente, comme « la plus importante en France et l’une des premières en Europe ». Ses trois enfants ont pris la décision de s’en séparer, pour le plus grand bonheur des amateurs.

Des Camions de légende

La vente comprend 190 numéros, dont 72 véhicules de légende et de nombreux moteurs d’exception et autres accessoires automobilia.

Les estimations varient de 30 € pour une pompe à huile Aster (n°166 – est. 30/50 €) à 20.000 € pour le mythique camion Saurer A, 2 tonnes, de 1911 et sa remorque (n°20 et 21 – est. 15/20.000 €), du même type que les premiers camions à traverser le continent américain d’Est en Ouest.

Un autre camion à usage civil, dit « nez de requin », le Willeme LD de 1958 (n°68 – est. 8/10.000 €), a été popularisé par Jean Gabin dans le film Gas-oil. Le Latil H2N B9 de 1949 (n°58 – est. 10/12.000 €), qui était le favori du collectionneur, a été quant-à-lui soigneusement restauré et est le seul exemplaire connu à être conservé.

Véhicules militaires et de pompiers

D’anciens véhicules militaires trouvent également le chemin des enchères, tels la « Licorne » Laffly V15T de 1939 (n°46 – est. 12/15.000 €), qui équipait l’armée française pendant la seconde guerre mondiale, ou le Delahaye 140, un 2,5 tonnes de 1939 (n°45 est. 10/15.000 €), restauré avec ses marquages d’époque.

La vedette de la vente

Avec sa belle robe rouge, les acheteurs vont retomber en enfance !

Ce beau camion de pompiers, réformé de la caserne de Brou en Eure-et-Loir, le Laffly VM2 de 1925 (n°35 - est 10/12.000 €)  va faire des envieux.

Exposition gratuite le 30 septembre 2023

Exposition publique :

Les jeudi 28 et vendredi 29 septembre de 10 à 12h et de 14 à 17h

Samedi 30 septembre de 9h30 à 12h.

Maison Rouillac

Tél. : 02 54 80 24 24 

lundi, 25 septembre 2023 Écrit par

Fête des Potiers dans la Manche

Dès aujourd'hui à partir de 14h, il sera possible partager avec une soixantaine de potiers professionnels un moment unique :construire et mettre en route des fours plus ou moins éphémères, presque exclusivement en briques et alimentés par du bois.

De la faïence au grès, en passant par la porcelaine et les terres chamottées, un voyage au-delà des frontières

L'expérience va se renouveler durant deux jours, pour se rendez-vous annuel depuis presque vingt ans. 32 céramistes exposeront autour du musée. Des démonstrations de tournage sur les tours électriques sont réalisées devant le public. 

Lors de la soirée du Feu, la variété des types de fours va sans aucun doute passionner les visiteurs.

Le four « raku », par l’équipe de Xavier Rousseau. Cette technique de cuisson est basée sur le choc thermique
que subissent la glaçure et le tesson quand ils sont sortis du four à environ 950 degrés.
Le four « tranchée », par l’équipe de Christophe Rault : ce four se rapproche le plus du grand four tunnel utilisé
autrefois par les potiers de Ger, mais en beaucoup plus étroit.
Le four « Valtat », par l’équipe de Sébastien Rouen : du nom de son inventeur, Alain Valtat, le principe de ce four
à flamme renversée repose sur une guidance de flamme rabattue du haut (à la sortie de l’alandier) vers le bas (à
la base de la cheminée).

Le four « papier », par l’équipe de Sylvie Beaumont-Perron est un modèle de cuisson
éphémère simplement fait de grandes tiges de bois et de papiers enduits de
barbotine.
Le four « Anagama », par l’équipe de Freya Recksiek reprend le modèle japonais des
fours couchés avec une chambre unique et large dont la sole inclinée en terrasse guide
la flamme directement vers la cheminée.
Le four à fusion pour le bronze, par Souleymane Traoré, originaire du Burkina Faso
et qui maîtrise l’art de la fabrication préalable d’un moule en argile dans lequel il coule
le métal en fusion. Le lendemain, Souleymane montrera les étapes de ponçage et de
lissage sur les pièces réalisées.

Et enfin, Le four « chaînette », par l’équipe de Jean-Jacques Lemonnier, est le four sous abri réalisé les années précédentes par des bénévoles et l’équipe du musée. Il va vivre à la soirée du feu 2023 sa 5e cuisson-test.

 

Au Musée de la Céramique, Centre de création

Soirée du Feu, samedi soir dès 18h jusqu'à à minuit

Tarif adultes :4 € / enfants : 3 €.

Dans la Manche 

Les 26 et 27 août 2023

Samedi de 14h à 20h

dimanche de 10h à 18h, entrée gratuite

02.33.79.35.36

vendredi, 25 août 2023 Écrit par

Métamorphose du Musée d'Histoire à Lyon

Un nouveau parcours permanent d’exposition ouvrira ce 2 décembre au musée d’histoire de Lyon suite à sa transformation.

Le MHL devient Musée de ville et se veut parmi les plus novateurs des musées européens 

Nouveau projet scientifique et culturel pour une visite à la carte

La nouvelle scénographie du musée se compose de quatre expositions thématiques, la grande nouveauté est un parcours de visite axé sur les centres d’intérêt du public.

Quatre expositions thématiques sur 3 niveaux au total 1100 M² à découvrir

Portraits de Lyon, se repérer dans la ville

Grâce à la maquette interactive augmentée, ce premier parcours permet de regarder la ville d’aujourd’hui et de comprendre comment elle s’est métamorphosée.

Les pieds dans l'eau, vivre avec le Rhône et la Saône 

La pirogue-vivier du 16e siècle, issue de fouilles archéologiques, donne la clé d'un second volet qui raconte les relations mouvementées des Lyonnais avec leurs cours d’eau.

Qu'est-ce que tu fabriques ? Lyon industrielle et ouvrière

L'importance de l'activité historique et de ses savoirs faire ne sont pas oubliés. Ici, le métier à tisserà la grande tire est l'objet emblématique de l’aventure industrielle lyonnaise.

 

Lyonnais, lyonnaises ! Pouvoirs et engagements dans la Cité

Cette prochaine exposition l'histoire politique de Lyon à travers les figures du pouvoir et des exemples d’engagements citoyens.

Composée d'OEuvres phares : la maquette de l’hôtel de ville, le tableau « Le sac de Lyon par les calvinistes en 1562 » peint vers 1565, des portraits de personnalités de pouvoir et d’influence et une fresque d’Olivia Paroldi.

Elle est organisée en trois parties :• Citoyens et citoyennes : s’engager, militer (salles 1 et 2)• Conflictualités : Lyon entre guerres et crises (salle 3)• La gouvernance de la ville : le partage des pouvoirs (salle 4)

Ouverture le 2 décembre

 

Musée d’Histoire de Lyon Gadagne

1, place du Petit Collège

69 005 Lyon

 

 

vendredi, 01 décembre 2023 Écrit par
Page 3 sur 20

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR