Sorties

Sorties (123)

Les Journées Nationales de l'Archéologie

En France la dixième édition cette année confirme l'engouement pour la manifestation. Celle-ci prend son essor pour la première fois en Europe.

A Saint-Germain-en-Laye mais aussi à Lyon, Orléans, Rennes, Mandeure, Marseille, Toulouse, Aléria, Nice, Troyes, plusieurs villages de fouilles ouvriront au public. 

Présentations archéologiques © JNA 2019

Quelques pistes de visites pour ce week-end riche en découverte :

Le Centre de Bibracte sera ouvert à la visite, les salles de travail, de conférence, de lavage, de conservation ainsi que l’atelier graphique du centre de recherche .

A Pénestin dans le Morbihan, la Fosse à coquillages du Lomer ou les collections d’archéologie du Musée Émile Chénon à Châteaumeillant, (Cher) suivie d’une dégustation autour d’un repas gallo-romain.

En Haute-Marne, à Saint-Dizier, les fouilles programmées du site des Crassées dont les archéologues de l’Inrap présenteront les vestiges en cours d’excavation et ceux révélés par les campagnes précédentes de ce site antique et du haut Moyen Âge. A découvrir le chantier de construction d’un vaisseau du XVIIe siècle par l’association Tourville à Gravelines, dans le Nord.

Retrouvez les jeux olympiques de l’Antiquité romaine à l’ancienne piscine de Tournon-sur-Rhône (Ardèche). Les anciennes mines de cuivre du Thillot (Vosges) comme au temps des Ducs de Lorraine seront visibles;

 

¨Présentations archéologiques © JNA 2019

Initiation à l'archéologie médiévale au Musée du Jouet de Poissy (Yvelines) ou balade dans le Jardin antique méditerranéen (Balarucles- Bains, Hérault).

Unique, la collection du musée du Lac à Sanguinet (Landes), fruit de 40 ans de recherches archéologiques subaquatiques ou l’oppidum d'Entremont, ville gauloise fortifiée du IIe siècle avant notre ère à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)…

Et rendez-vous en Angleterre, en Écosse, en Suisse, en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en Italie, au Portugal…

Les 14, 15 et 16 juin 2019

 

Sur tout le territoire

jeudi, 13 juin 2019 Écrit par

De Rodez

La capitale du Rouergue Rodez se distingue à première vue, par sa cathédrale, massive aux pierres rosées, qui, sous ses airs de forteresse rappelle la mission défensive qui lui était décernée.

De 107 mètres de longueur, la cathédrale gothique et son rempart en font la plus grande du sud de la France.

Sa construction s’étendit sur 300 ans du 13ème au 16ème siècle. La Guerre de Cent ans et la Peste noire de 1348 vinrent interrompre son édification. Mais l’unité de son grès rouge ne laisse rien paraître.

Son clocher-tour atteint les 87 m. L’intérieur gothique du monument possède un retable sculpté et un orgue exceptionnel, de 20 mètres de haut.

Différentes interprétations possibles devant les vitraux colorés de l'artiste © photo PdF 2019

Figures libres de Stéphane Belzère

Dernière surprise, les vitraux nés de l’imagination de l’artiste interpelle par ses couleurs flamboyantes.

Aux alentours les ruelles de la vieille ville, portent encore les stigmates de son histoire.

Les riches demeures témoignent du dynamisme économique de la ville au moyen-âge.

Dès le 15ème siècle des foires apportent l’aisance. Rodez divisée entre le quartier comtal où s’installent les marchands. Le commerce de la peau de mouton la tannerie et la draperie feront naître des dynasties de commerçants aisés.

Somptueux témoignage architectural au coeur de Rodez © photo PdF 2019

Joyau de Rodez la Maison d’Armagnac (XVIe)

L’on doit cette magnifique bâtisse à la famille Daullou qui fera construire la Maison d’Armagnac. Polyvalente dans sa conception, par sa structure médiévale, mélangeant l’inspiration Renaissance et la période antique. Elle trône place de l’Olmet -de l’Orme- au cœur du bourg du Comte.

Carrefour Saint-Etienne

En 1309, l’ancien cimetière, aujourd’hui la Grande place, amène au Mazel*, le quartier des bouchers, la frontière avec le quartier de l’évêque se situe à cet endroit.

Les religieuses en furent chassées à la Révolution. Place d’Estaing, à voir la maison du Chanoine.

 

De bien jolies mosaïques © photo PdF 2019

Family ciné

Un saut dans le temps nous amène au pied de l’ancien cinéma (des années 20) fermé il y a une douzaine d’année transformé aujourd’hui en librairie, a conservé sa fresque murale.

De l’Art déco

Le quartier du Foirail a totalement été rénové et ses jardins du 19ème tracent une belle promenade jusqu’à la dernière réalisation architecturale le musée Soulages dont la ville est fière.

Si l’on y regarde de plus près, quelques immeubles Art déco, signés de l’architecte André Boyer, ajoutent une note originale au décor.

Le Mazel est un passage couvert sous lequel se regroupent les mazeliers, les bouchers. Le mot mazel vient de la masse, instrument utilisé pour estoubir les animaux.

mardi, 04 juin 2019 Écrit par

Les grottes d'Arcy

Il faut suivre la Cure pour découvrir ce coin de nature privilégié. En amont du village d'Arcy-sur-Cure, des grottes ont été creusées par les eaux dans la haute corniche calcaire formée par un méandre.

L'on peut y découvrir de nombreuses concrétions façonnées par des millions d'années d'érosion. Le spectacle est grandiose. Et si au fil des siècles l'homme n'a pu s'empêcher d'y laisser ses traces, l'on s'y sent tout petit.

La Grande Grotte, la seule ouverte à la visite, est la plus ancienne grotte ornée du monde après la grotte de Chauvet.

Les 900 mètres de salles et de galeries de la Grande Grotte sont impressionnantes ; Le clou de la visite les parois couvertes de peintures préhistoriques n'ont pas d'équivalent.

Ponctuée d'anecdotes historiques, la visite guidée est passionnante, on apprend énormément et les enfants se régalent, enchantés par le site, au milieu d'une faune et d'une flore préservée.

Sachez que la température est constante (12 dégrès) et que les photographies du lieu sont interdites pour le protéger.

Entre Auxerre et Avallon Dans l'Yonne

Pour y accéder

Le site des Grottes est à 1,5 km au sud du bourg d’Arcy-sur-Cure par la route D606.
Depuis l’autoroute A6 :

Sortie n°19 (Auxerre-Nord) à 41 km

Sortie n°20 (Nitry) à 19 km

Sortie n°21 (Avallon) à 27 km

Tarifs:

Adultes : 9.50 €

De 3 à 11 ans : 6.00 €, de 12 à 17 ans : 6.50 €

Enfants de moins de 3 ans : gratuit

Grotte d'Arcy

03.86.81.90.63

mardi, 28 mai 2019 Écrit par

A Montpellier, l’art est omniprésent cet été

Montpellier : la place où il va falloir être en juin-juillet 2019. Affiche culturelle exceptionnelle unique en Europe pour l’art contemporain, mais aussi pour l’architecture et les arts.

Dans l’ordre des réjouissances, inauguration le 8 juin d’une opération qui, pendant cinquante jours, présentera 100 artistes dans la ville, dans les cafés, commerces et sur les places…

Une véritable galerie à ciel ouvert, dans un parcours menant de la gare au Centre d’art contemporain  La Panacée, installé dans l’ancien collège royal de médecine, et à l’Ecole des Beaux-Arts. Auquel s’ajoutera le nouvel « Hôtel des collections », inauguré le 29 juin dans l’Hôtel Montcalm, un bâtiment de 1816 restructuré, dans un beau parc revisité.

Regroupés au sein du MO.CO. (Montpellier Contemporain), ces trois unités, sorte d’éco-système artistique, viennent compléter une offre déjà exceptionnelle. Il suffit de songer au Musée Fabre, au Pavillon populaire dédié à la photographie, et aux nombreux festivals.

 

Une vitalité culturelle que le programme de juin-juillet illustre.

L’architecture ouvrira le bal. Dans le cadre du mois de l’architecture, le FAV (Festival des Architectures Vives), du 11 au 16 juin, réveillera le patrimoine architectural. Dans les cours d’une douzaine d’hôtels particuliers, accessibles pour l’occasion, de jeunes équipes d’architectes ont imaginé des installations pour engager une réflexion autour de la beauté. Pour sa quatorzième édition, le festival a invité encore  plus le monde. En témoignent des participations américaine, espagnole, portugaise, néerlandaise, écossaise et anglaise. Et bien sûr française, de Montpellier, Montrouge, Paris ou Thonon-les-bains. Des surprises attendront les visiteurs qui, pour une des propositions, produiront l’œuvre imaginée.

A cette semaine s’ajouteront, conférences et visites organisées par la DRAC (Direction Régionale de l’Action Culturelle). Jusqu’au 28 septembre, une exposition s’intéressera à l’architecture d’urgence, au Centre d’art La Fenêtre.

De même, le Pavillon Populaire accueillera, pour la période estivale, Lynne Cohen. Décédée en 2004, la Canadienne s’est fait connaître par ses photographies conceptuelles d’espaces intérieurs ou publics, sans présence humaine. Ayant à voir avec l’architecture.

Pour le théâtre, le Printemps des Comédiens offrira, du 31 mai au 30 juin, vingt-huit spectacles. Théâtre, classique ou contemporain, de la musique, de l’esprit et du sens…  Dans le superbe Domaine d’O, un espace de 23 hectares réunissant, dans une pinède centenaire où il sera agréable de se restaurer, le théâtre Jean-Claude Carrière et un amphithéâtre en plein-air.

De même, il ne faudra pas manquer, dès le 15 juin, l’exposition de l’été du Musée Fabre : Vincent Bioulès-Chemins de traverse. Un hommage opportun, sous la forme d’une grande exposition monographique, au peintre montpelliérain qui fut l’un des organisateurs d’une exposition de 1970 déjà nommée « 100 artistes dans la ville ». Et également un des membres fondateurs du groupe Supports/Surfaces, un mouvement né à la fin des années 1960.

Réunissant en particulier des peintres qui se sont rencontrés à l’école des Beaux-Arts de Montpellier. En même temps, l’Hôtel Montcalm présentera les collections de l’entrepreneur japonais Yasuharu Ishikawa. A La Panacée, 80 artistes internationaux mettront en scène La rue où le monde se crée. Conçue par Hou Hanrou, directeur du MAXXI de Rome, elle fait une large place à la vidéo.

Importante toute l’année à l’Agora-cité internationale de la dance, installée dans un lieu patrimonial, cette discipline a aussi son rendez-vous incontournable du 22 juin au 6 juillet. Montpellier Danse s’ouvre à toutes les danses et aux cultures du monde en mouvement. Avec, comme fil conducteur de la 39e édition, Merce Cunningham qui aurait eu cent ans cette année. En présence du grand chorégraphe américain William Forsythe.

La ville de Montpellier retrouvera également, du 10 au 26 juillet, son célèbre festival Radio France-Occitanie-Montpellier. Sa 35e édition, Soleil de Nuit, convoquera les musiques du Nord qui bercent la Baltique. Comme chaque année, une centaine de spectacles musicaux, gratuits neuf fois sur dix, se déclineront en opéras, concerts symphoniques, musique de chambre, récitals de jeunes solistes, jazz.

La capitale du Languedoc, une place forte de l’art contemporain et de la culture! Pour tous les goûts et toutes les bourses. A fréquenter, sans modération.

 

jeudi, 27 juin 2019 Écrit par

La Maison de la Photo à Villeneuve d'Aveyron

La vie révee de Jean-Marie Périer

Il a élu domicile dans l'une des plus jolies bastides des Causses, à Villeneuve d'Aveyron Jean-Marie Périer s'est installé. Avec tous ses souvenirs. Dans ce décor authentique, ses fameux clichés de la période Yéyé occupent toute la place. Sur deux étages, les portraits des vedettes s'étalent, nous regardent, nous sourient.

Comme lui. 

Jean-Marie Périer à la Maison de la Photo © photo PdF 2019

Toujours prévenant avec ses admirateurs il dédicace volontiers ses posters. Emus de rencontrer le photographe, les visiteurs apprécient de se rémémorer en sa compagnie une tranche de leur vie.

Les Stones, les Beatles, Johnny, Sylvie, Françoise...

La chance a souri au jeune homme, quand il débute comme photographe à Paris-Match pour suivre les stars qui déboulent, insouciantes, jeunes et fantasques. Et bouleversent la vie des gens.

Une chance insolente qui lui permet de les côtoyer de près, dans leur quotidien, de les suivre en tournée. Ses clichés, témoignages dune époque mythique, sans tabou. C'est cela que les admirateurs viennent chercher ici dans sa Maison, le bonheur de vivre des années 60.

C'est le cadeau qu'il nous offre.

Exposition permanente à la Maison de la Photo © photo PdF 2019

Ses amours, ses amis, ses copains...

Alors Jean-Marie Périer a encore de beaux projets en tête, l'écriture l'appelle. Accompagner les photos pour raconter encore.

Ecrire pour nous faire rêver nous aussi !

Vous pouvez retrouver tous ses portraits illustrés et légendés par le photographe

- Catalogue Maison de la Photo

Villeneuve d'Aveyron de Jean-Marie Périer

14,95 € 

 

lundi, 27 mai 2019 Écrit par

Biennale de Design en Haute-Marne

Post Médium ou les transformations des métiers du graphisme

Depuis le 23 mai la ville de Chaumont accueille la seconde édition de la Biennale de Design graphique. Si la production paraît un peu décalée au premier abord elle offre une vision du monde d'images dans lequel nous évoluons et les supports que les artistes emploient pour s'exprimer.

28ème concours international d'affiches 

Post Medium in situ © Biennale de Chaumont

Dans la lignée du Festival de l'Affiche de Chaumont, la Biennale présente la future génération à ses aînés d'où découlera une exposition La Fabrique de l'Affiche. Et pour la première fois des affiches animées.

Ateliers participatifs, workshops, concerts et conférences animeront la manifestation. La volonté des organisteurs est d'ouvrir au grand public un domaine souvent méconnu et aux professionnels un moment d'échanges et de convivialité.

En Haute-Marne

Du 23 mai au 22 septembre 2019

Centre National du Graphisme

1 Place Emile Goguenheim

52 000 Chaumont

03.25.35.79.01

 

 

vendredi, 24 mai 2019 Écrit par

Randonnée en Puisaye

Saint-Fargeau, Saint-Sauveur, Ratilly et Guédelon

Une balade culturelle à la découverte de quatre châteaux emblématiques de la jolie campagne bourguignonne voilà de quoi séduire les adèptes de la randonnée pédestre.

La tournée des Monuments

Château de Saint-Fargeau © photo PdF 2019

Des itinéraires balisés, de 8 à 52 kms, s'offrent aux participants. Tarifs préférentiels sont mis en place ce dimanche pour les circuits de visites des châteaux.

Château de Saint-Sauveur © photo S.Wahl

Attention, l'Inscription est obligatoire au 03.45.02.75.91 jusqu'au jour même 

Dimanche 26 mai 2019

vendredi, 24 mai 2019 Écrit par

La Bibliothèque parlante

Festival de la BnF

Portes ouvertes à la BnF tout ce week-end : lectures, spectacles performances, et son jardin ouvert exceptionnellement

Soirée inaugurale « Notre - Dame de Paris, monument littéraire » autour de l’œuvre de Victor Hugo

Dès ce soir, la BnF s'anime pour célébrer Notre-Dame à travers la littérature avec une Lecture d'extraits de Notre-dame de Paris par Charles Berling accompagnée de la présentation d'un manuscrit de Victor Hugo.

Notre-Dame de Paris, Département des Manuscrits © BnF

 

Un mapping géant sur les tours de la BnF d'images de Notre-Dame, gravures et de photos, issues des collections de la Bibliothèque.

Samedi et dimanche toujours des lectures, des performances et spectacles, avec entre autres :  
Sandrine Bonnaire, Judith Chemla, Julie Depardieu, Natalie Dessay, Denis Podalydès, Laurent Stocker.

Les réservations se font sur place ou 01 53 79 49 49

Tarif unique des grandes  lectures : 10 €

Les 24, 25 et 26 mai 2019

Quai François Mauriac

75013 Paris

vendredi, 24 mai 2019 Écrit par

Musiques au pays de Pierre Loti, 15ème édition

Musique et Littérature

L'"Hymne à la Nature" est le thème retenu pour ce festival musical installé sur l'Ile d'Oléron, une quinzième édition toujours placée sur la préservation de la singularité cette île. L'accent mis sur l'engagement des nombreux artistes participants résonnera fortement lors de cette édition. Le territoire riche en initiatives durables, sera représenté par plusieurs associations qui seront à la disposition du public pour partager leurs expériences.

De la musique classique en Charente-Maritime, aux paysages

L'évènement musical rayonnera dans différents lieux de Marennes et Rochefort placé sous la direction artisitque de Julien Masmondet.

Le théâtre de Rochefort © photo PdF 2019

La Turquie, partenaire de coeur de la manifestation

Un autre éclairage musical* sera apporté quand on connait l'attachement de Pierre Loti envers la Turquie, qui était important aux yeux des organisateurs, celui d'entretenir ce lien culturel entre ces deux pays cher au coeur de l'écrivain. La Turquie est partenaire de longue date.

Du 25 mai au 1er juin 2019

Sous le haut patronage de l'Académie Française

- Concert Lecture samedi 1er juin à 11h00

Maison des Aïeules de Saint-Pierre d'Oléron

Textes de Pierre Loti
Poèmes d’Orhan Veli et Nazim Hikmet

Retrouvez le programme complet des concerts, lecture des textes de Loti, des rencontres avec les associations sur

www.festival-mppl.com

 

 

 

vendredi, 24 mai 2019 Écrit par

Les Trésors de Marcel Pagnol, inédit

Réservez votre soirée demain pour rester en compagnie du grand Marcel Pagnol. France 3 nous a programmé un documentaire inédit dédié à l'un de nos auteurs favoris.

Grâce à Fabien Béziat qui a écrit et réalisé ce documentaire nous allons découvrir encore, c'est incroyable ! des archives inédites. Des extraits de films, romans, pièces de théâtre, un florilège précieux.

Nicolas Pagnol son petit-fils qui valorise le travail de son aïeul depuis de nombreuses années, a apporté tout son soutien à ce beau moment de télévision, comme on aimerait en voir plus souvent.

Racontée par Fabrice Luchini, l'épopée de l'auteur prolifique et génial que fut Pagnol, retrouve vie. 

 

Les Trésors de Marcel Pagnol © CMF

 

Du patrimoine littéraire et cinématographique

Les leçons de vie de Pagnol dans ses écrits, dans ses films, avec les célèbres répliques de sa Trilogie, restent à jamais dans les mémoires. 

Du tragique au comique, juste un accent de différence

« J’essaie de faire rire des gens qui ont bien des raisons de pleurer », disait l'auteur.

Marcel Pagnol ne cessait d'écrire, prenait des notes, conservait tout et heureusement pour nous ! Carnets, journaux intimes, notes et souvenirs — des Mémoires à la correspondance, en passant par les Confidences et les Carnets de cinéma, l'homme est multiple.

Doué dans le maniement de la langue française, ses dialogues traversent les époques. Son vocabulaire parle à tous, et à toutes les générations. Sans se soucier du quand dira-t-on, qu'il dénonce dans ses oeuvres, Pagnol a tracé une voie royale à la liberté d'expression.

Alors continuons à transmettre ce beau Patrimoine

Mercredi 5 juin 2019

A 21h

France 3, France Télévision

Autre rendez-vous

Tous prêts pour la dictée ! Vendredi 7 juin en direct à 10h15 — présenté par Leïla Kaddour, accompagnée de Abd Al Malik, qui assurera le rôle du lecteur de la dictée. Le texte proposé sera extrait de ses œuvres.

Retrouvez tout l'univers de l'écrivain dans sa maison natale à Aubagne. Parfaitement en l'état, c'est émouvant de déambuler dans un lieu aussi intime pour l'écrivain où il vécut des moments d'enfance heureuse.

Maison Marcel Pagnol

16 Cours Barthélémy

13 400 Aubagne

 

mardi, 04 juin 2019 Écrit par
Page 4 sur 9

Compteur de visites

2672792
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
3060
17592
20652
1764094
166281
368951
2672792

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR